Passées À venir

Airbnb interdit les fêtes

Après plusieurs abus, la plateforme Airbnb a annoncé l’interdiction de toutes les fêtes ou événements dans ses locations.
Sommaire

Les logements Airbnb ne peuvent plus être le théâtre de fêtes depuis le 20 août 2020. L’interdiction intervient, non pas pour rassurer les propriétaires sur l’état de leur bien, mais dans un souci de santé publique. En effet, de nombreux débordements ont été constatés, qui ne sont plus tolérés en période d’épidémie de Covid-19. Comment l’interdiction est-elle instaurée ?

Airbnb interdit les fêtes


Une entrée en vigueur stricte de la nouvelle interdiction

L’interdiction de fêtes prononcée par Airbnb s’étend à toutes les locations. Auparavant, les propriétaires étaient en droit de renseigner l’autorisation ou non d’organiser un événement sur l’annonce. Les locataires étaient alors tenus de respecter ce choix. Selon la plateforme, 73 % des logements excluaient déjà le déroulement d’une fête. Désormais, les festivités sont prohibées, quel que soit l’avis du propriétaire, sous peine de poursuites judiciaires.

Un effectif maximal limité à 16 personnes

Une nouvelle réglementation est entrée en vigueur au sujet du nombre de locataires admis, le limitant à 16 personnes. Les hôtes ne sont ainsi plus habilités à indiquer « 16 personnes et plus » sur leur description, ni à les accueillir. Le non-respect de cet effectif maximal peut entraîner la suppression définitive du compte Airbnb, mais également l’intervention de la justice.

Les restrictions à l’égard des moins de 25 ans

L’interdiction fait suite à une autre restriction concernant la réservation de logements par les moins de 25 ans. Les locations situées à proximité de leur domicile sont défendues, en particulier lorsqu’ils possèdent moins de 3 commentaires positifs sur le site. Dans ce cas, Airbnb propose des solutions alternatives, comme une réservation dans un hôtel ou une auberge de jeunesse. La France n’est pas le seul pays à appliquer cette règle, puisqu’elle est aussi de mise au Royaume-Uni et en Espagne.

Ces dispositions ont pour objectif de prévenir des comportements abusifs, afin de protéger l’ensemble de la communauté Airbnb.