Passées À venir

Alcool et cannabis chez les jeunes : Une nouvelle campagne pour réduire les risques de consommation en soirée

Réduire les risques liés à l’alcool et au cannabis en soirée et protéger les jeunes, telle est l'intention de la nouvelle campagne « Amis aussi la nuit ».
Sommaire

Le 25 septembre dernier, SPF (Santé publique France) et l’OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies) ont publié un compte rendu sur la consommation de drogues et autres SPA (Substances psychoactives) chez les jeunes. Une campagne a été lancée pour informer et protéger la jeunesse française.

Alcool et cannabis chez les jeunes : Une nouvelle campagne pour réduire les risques de consommation en soirée


Une consommation de substances psychoactives en baisse

Le constat est de bon augure, puisque les jeunes consomment en général de moins en moins d’alcool, de cannabis et de tabac. La tendance est en baisse depuis 2010 en France, mais aussi chez nos voisins européens. 11,7 % des jeunes de 17 ans ont déclaré ne jamais avoir consommé d'alcool, de cannabis ou de tabac, soit plus de 6,5 points de plus qu’en 2008.

Les chiffres restent malgré tout élevés, notamment dans la tranche d’âge 18-25 ans où les résultats sont en augmentation. En effet, 27 % des jeunes de 18 à 25 ans consomment du cannabis , estimant qu’il est moins nocif que le tabac. Ce chiffre était de 23 % en 2017.

D’autre part, ils étaient 80 % à avoir consommé de l’alcool au cours des 12 mois précédant l'enquête. L’alcool est perçu comme un désinhibiteur auprès des jeunes, surtout en soirée où 74,5 % avouent qu’il s’agit d’un élément incontournable pour que la fête soit réussie. 68,9 % disent en apprécier les sensations et 41,2 % avouent ressentir le besoin de s’enivrer. Enfin, sur un an, 6 % des 18-25 ans ont bu juste pour se rendre saouls et 13 % précisent avoir été ivres au moins 10 fois. Dans l’univers étudiant, suivant les filières suivies, certains consomment plus d’alcool que d'autres (écoles d’ingénieurs, de commerce ou de gestion en tête du classement).

En revanche, la consommation de tabac recule, probablement à cause du prix du paquet qui ne cesse de grimper pour atteindre les 10 € d’ici janvier 2020.

Une campagne pour réduire les risques de consommation d’alcool et de cannabis en soirée

Au vu des risques que cela représente pour la santé et la sécurité des jeunes, Santé publique France a décidé de réagir en mettant en place une campagne intitulée « Amis aussi la nuit ».

Une étude de l’OFDT de 2017 montre que les comportements solidaires entre jeunes se mettent naturellement en place en soirée. Cette campagne s’appuie donc essentiellement sur le soutien et la protection de l’entourage en contexte festif. « Prendre soin de ses amis, c’est le faire aussi la nuit », tel est le slogan.

Depuis le 25 septembre, et pendant un mois, ce message sera diffusé sur plusieurs canaux :

  • plateformes audio digitales comme Deezer ou Spotify
  • réseaux sociaux dont Snapchat et Instagram
  • YouTube via des spots radio, des stories, des vidéos courtes, des bannières, etc.

Des affiches seront également présentes dans les lieux publics que fréquentent les jeunes :

  • bars, restaurants, boîtes de nuits
  • écoles, collèges, lycées et universités

Enfin, tous les vendredis soirs des jeunes seront invités à l’émission C’Cauet sur NRJ pour témoigner de leur expérience en tant « qu’ami protecteur » en soirée.