Passées À venir

Alerte canicule : 18 départements placés en vigilance orange

Le plan canicule est lancé. Les autorités prennent des mesures pour protéger la population, notamment les personnes âgées. Cet épisode de chaleur pourrait encore durer une dizaine de jours, avec des températures attendues encore plus élevées que celles déjà observées. Le point sur la situation.
Sommaire

Une vague de chaleur touche actuellement toute l’Europe, et la France n’est pas épargnée. En plus de températures élevées relevées sur tout le territoire, les grandes villes sont victimes de pics de pollution. Cette situation va-t-elle durer ? Quelles sont les mesures mises en place par les autorités ?

Alerte canicule : 18 départements placés en vigilance orange



18 départements placés en vigilance orange par Météo France

Ce jeudi 26 juillet, 18 départements sont encore en vigilance orange, l’Aisne (02), l’Ardèche (07), la Côte-d’Or (21), la Drôme (26), la Marne (51), le Nord (59), le Pas-de-Calais (62), le Rhône (69), la Saône-et-Loire (71), Paris et petite couronne (75-92-93-94), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), la Somme (80), l’Essonne (91) et le Val-d’Oise (95) où des températures de 34 à 38 degrés sont attendues entre aujourd’hui et demain.

Les températures nocturnes ne devraient pas baisser en dessous de 20 voire 22 degrés dans les grandes villes.

Des perturbations orageuses viendront sans doute rafraichir l’ouest et le Nord du pays ce weekend, les températures restant chaudes dans le Sud. De fortes chaleurs sont de nouveau au programme la semaine prochaine, avec des températures peut-être plus élevées encore que cette semaine. Ce nouvel épisode de canicule pourrait durer entre une semaine et 10 jours.

La pollution atteint des sommets, surtout en Île-de-France

En raison des fortes chaleurs, une forte pollution à l’ozone est générée par le trafic routier et certaines industries. Ce taux élevé d’ozone dans l’air peut favoriser l’asthme, aggraver certains troubles cardiovasculaires, engendrer des difficultés respiratoires ou causer des irritations des yeux.

De grandes quantités d’ozone se concentrent dans les grandes villes, mais ce gaz voyage ensuite, au gré des vents, et ses effets nocifs peuvent être ressentis à la campagne également.

Pour se protéger au maximum de ces pics de pollution, il est conseillé d’aérer votre domicile au maximum le matin, lorsque la pollution est moindre et d’éviter de pratiquer des activités physiques en extérieur en fin de journée. Idéalement, on emmènera les enfants en promenade plutôt le matin pour éviter une exposition trop grande à la pollution de fin d’après-midi.

Où trouver des lieux de fraicheur dans les grandes villes ?

Dans certaines villes comme à Lille, des brumisateurs ont été installés sur les places principales, tandis qu’à Paris, des salles « fraicheur », climatisées, sont ouvertes dans les mairies et les centres d’action sociale entre 14 h et 18 h pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de venir passer quelques heures au frais.

L’application Extrema Paris de la Ville de Paris vous permet de localiser environ 1000 « îlots de fraicheur » dans la capitale. Des parcs, des églises… les lieux frais les plus proches de votre localisation sont indiqués sur une carte ainsi que leurs horaires d’ouverture. Une fonction « itinéraire » est également disponible pour s’y rendre facilement.

Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si des dispositifs spécifiques aux fortes chaleurs sont proposés près de chez vous.



Edouard Philippe et Agnès Buzyn annonce la mise en place de mesures spéciales canicule

Hier, mercredi 25 juillet, lors de sa visite d’une maison de retraite d’Issy-les-Moulineaux, le Premier ministre, accompagné de la ministre de la Santé a annoncé de mesures spéciales pour éviter des décès liés à la canicule.

« Un numéro vert va être activé [jeudi 26 juillet 2018]. Il donne des conseils sur l’hydratation, sur le fait qu’il faut laisser les pièces à l’ombre, fermer les fenêtres, fermer les rideaux, ne pas sortir dans les périodes de grosse chaleur entre 10 h du matin et 16 h l’après-midi, ne pas faire de sport », a annoncé Agnès Buzyn.

La plateforme téléphonique « Canicule Info Service » est ouverte du lundi au samedi de 9 h à 19 h au 0800 06 66 66 et délivre des conseils pour vous protéger, ainsi que vos proches, des effets des fortes chaleurs.