Passées À venir

Chaudière, cuisinière, chauffe-eau : les bons gestes pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone

Chaque hiver, une centaine de décès sont dus à des intoxications au monoxyde de carbone. Beaucoup de foyers sont à risque. Comment éviter ces risques ? Quels sont les premiers signes d’une intoxication au monoxyde de carbone ?
Sommaire

Tous les ans, une centaine de personnes en France décèdent des suites d’une intoxication au monoxyde de carbone. Heureusement, dans la plupart des cas, ces incidents domestiques graves peuvent être évités en appliquant quelques conseils préventifs. Quels sont les premiers signes d’une intoxication due au monoxyde de carbone et qui contacter en cas de doute ?

Chaudière, cuisinière, chauffe-eau : les bons gestes pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone


Du monoxyde de carbone, qu’est-ce que c’est ?

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, invisible et non irritant et donc difficile à détecter. Il s’échappe des gazinières, cheminées, chaudières, poêles à bois, et des chauffages d’appoint au gaz ou au fioul. Lorsque l’une de ces installations est défectueuse, ou mal utilisée, la combustion du gaz peut être incomplète et provoquer des émanations qui peuvent être toxiques pour les personnes se trouvant à proximité.

Ces émanations sont d’autant plus dangereuses si les pièces ne sont pas aérées ou si les ventilations ont été bouchées.

Quels sont les symptômes et que faire en cas de suspicion d’intoxication ?

Si plusieurs personnes dans une même pièce ont soudainement des maux de tête, des nausées, des vomissements, voire une perte de connaissance, il est fort probable qu’elles soient victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Il est à noter que dans les cas les plus sérieux, cette intoxication se manifeste très rapidement et peut avoir des effets graves en quelques minutes seulement.

Si vous-même ou vos proches montrez ces symptômes, la première chose à faire est d’aérer en grand la pièce dans laquelle vous vous trouvez et de rapidement quitter les lieux. Si des personnes continuaient à se sentir mal une fois dehors, appelez les pompiers en composant le 18, le SAMU en appelant le 15 ou le 112 (numéro unique d’urgence européen).

Seuls les pompiers ou un professionnel peuvent vous confirmer les émanations de monoxyde, veuillez les consulter et attendre leur autorisation avant de retourner sur les lieux.

Conseils pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone

Tout d’abord, connaître et savoir reconnaître les premiers signes d’une intoxication décrits ci-dessus peut sauver des vies. N’hésitez pas à appeler les secours surtout si vous suspectez une intoxication chez des personnes âgées ou pour des enfants.

Deuxièmement, aérez votre maison ou votre appartement quotidiennement, même s’il fait grand froid, au moins 15 minutes par jour. Et veillez à ce que les grilles de ventilations ne soient pas bouchées pour toujours assurer le renouvellement de l’air et éviter les concentrations d’émanations toxiques.

Pensez également à faire entretenir et vérifier les installations de chauffage, cuisinières et cheminées de vos lieux d’habitations en début de saison.

Enfin, n’utilisez jamais un chauffage d’appoint en continu.

Les dangers du monoxyde de carbone (CO) et les solutions pour se protéger.