Passées À venir

Covid-19 : quelle prise en charge pour les tests effectués à l'étranger ?

En France, les tests de dépistage de la Covid-19 sont pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Mais à l’étranger, le taux de remboursement varie en fonction des pays.
Sommaire

Vous êtes en déplacement à l’étranger ou en résidence temporaire et souhaitez effectuer un test RT-PCR ou antigénique ? Il vous faudra alors parfois prévoir un dépassement, la prise en charge n’étant pas la même qu’en France. À combien s’élève-t-il ?

Covid-19 : quelle prise en charge pour les tests effectués à l’étranger ?

Une prise en charge différente selon les pays

La prise en charge par l’Assurance maladie diffère selon le pays dans lequel est effectué le test de dépistage. Deux cas sont dissociés : les pays membres de l’Union européenne (UE) ou de l’Espace économique européen (EEE) et ceux qui ne le sont pas.

Un forfait de 60 euros dans les pays membres de l’UE, de l’EEE et en Suisse

Au sein d’un État membre de l’UE, de l’EEE ou en Suisse, une prise en charge à 100 % est prévue, mais seulement sur la base d’un forfait de 60 euros. Ce dernier englobe à la fois les frais de prélèvement et d’analyse. Le dépassement reste donc à la charge du patient.

Lorsque vous devez réaliser un test de dépistage pour vous rendre dans un autre État ou en cas de symptômes de la Covid-19, la prise en charge s’effectue immédiatement sur présentation de votre carte européenne d’Assurance maladie (CEAM).

Toutefois, si le dépistage n’est pas de première nécessité ou en l’absence de CEAM, le remboursement des frais ne pourra pas s’effectuer avant votre retour en France. Vous devrez alors compléter le formulaire cerfa 12267 « Soins reçus à l'étranger » et le transmettre à votre caisse d’Assurance maladie, accompagné des factures acquittées.

Une prise en charge à hauteur de 27 % dans les pays hors de l’UE ou de l’EEE

Dans les pays situés hors de l’UE et de l’EEE, les tests à caractère médical, urgent et inopiné sont les seuls à être pris en charge à hauteur de 27 % du montant.

Pour en bénéficier, l’assuré doit remplir le même formulaire que celui abordé précédemment et ne pas oublier de joindre la prescription médicale ou le certificat médical.

Combien coûte un test à l’étranger ?

Le prix d’un test PCR varie énormément d’un pays à l’autre. Si en France il coûte 54 euros, la facture est plus salée au Japon par exemple où il est facturé 347 euros. Parmi les pays voisins, il faut notamment débourser en moyenne entre 60 et 150 euros en Allemagne, 115 et 180 euros en Espagne ou encore 60 euros en Belgique. Évidemment, le montant du test dépend du laboratoire dans lequel il est effectué, avec une grande différence entre le public et le privé.