Passées À venir

Cyberacheteurs : les Français ont dépensé 81 milliards d'euros en ligne en 2017

Le marché du commerce en ligne a enregistré une progression de 14,3 % entre 2016 et 2017, c’est plus que ce qu’avait prévu la Fédération française du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Le point sur les dernières habitudes des consommateurs et les derniers chiffres parus.

81 milliards d’euros de dépensés en achats sur internet en 2017, c’est 14,3 % de plus que l’année précédente. Même si les Français continuent d’acheter dans les magasins et que la part totale du commerce en ligne ne représente que 9 % de la totalité du commerce de détail, « Pour la plupart des Français, acheter en ligne est devenue une utilisation du quotidien », a indiqué la secrétaire d’État à l’Économie.

Cyberacheteurs : les Français ont dépensé 81 milliards d’euros en ligne en 2017



Les chiffres de la Fédération du e-commerce pour 2017

37 millions de cyberacheteurs ont réalisé 1,2 milliard de transactions en ligne (+20,5 %). « L’équivalent d’une quarantaine par seconde, ce qui constitue un nouveau record » a expliqué M. Lolivier, le délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Fin 2017, malgré la baisse de la consommation des ménages, le commerce en ligne a enregistré un record de croissance, notamment grâce ou en raison des grosses opérations de promotion du mois de novembre. Ceci explique pourquoi juste avant Noël (novembre et décembre), les ventes sur internet ont progressé de 17,5 %, à 16,5 milliards d’euros.

Le « Black Friday » a vu son chiffre d’affaires global augmenter considérablement : + 69 %.

D’autre part, les Français utilisent de plus en plus leurs smartphones ou tablettes pour faire des achats en ligne : ce qu’on appelle désormais le m-commerce (mobile commerce) ne cesse de gagner des parts de marché.

La Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a précisé : « L’indice iCM, qui mesure les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marché) progresse de 38 % en un an ».

Le secteur du e-commerce créé des emplois

Ces nouvelles habitudes de consommation créent des emplois : selon une enquête du cabinet Oxatis, « 49 000 postes ont été créés en 2017 et 56 000 devraient l’être en 2018, soit 28 % des créations d’emplois marchand prévues en France ».

Cette tendance ne va probablement pas s’inverser dans les années à venir. Les projections de la Fevad prévoient une croissance de 14 % du commerce en ligne en 2018 avec un marché de 93,2 milliards d’euros et la barre symbolique des 100 milliards d’euros devrait être franchie courant 2019.