Passées À venir

Date limite de paiement du solde de l'impôt sur le revenu 2018 : 18 ou 23 septembre

Avec le CIMR (Crédit d’impôt pour la modernisation du recouvrement), certains contribuables ont vu leur impôt sur le revenu effacé. En revanche, d’autres doivent s’acquitter du solde.
Sommaire

Les contribuables qui ont perçu des revenus exceptionnels ou ne relevant pas du champ du prélèvement à la source en 2018, sont redevables du solde de l’impôt sur le revenu. Qui est réellement concerné ? Comment s’en acquitter ? Quels sont les délais ?

Date limite de paiement du solde de l’impôt sur le revenu 2018 : 18 ou 23 septembre


Qui doit régler le solde de l’impôt sur le revenu 2018 ?

Cas général : les revenus courants

Avec le prélèvement à la source, l’année 2018 a été considérée comme étant une année « blanche ». En ce sens, les contribuables n’ont pas été imposés sur les revenus perçus cette année-là, sauf cas exceptionnels.

Dans le cadre du CIMR, l’impôt sur le revenu a tout simplement été effacé pour de nombreux Français. Aucun paiement n’est alors dû en septembre.

Cas particulier : les autres revenus

Il existe 4 cas pour lesquels le solde de l’impôt sur le revenu est dû.

  • Les revenus dits « exceptionnels », perçus en plus du revenu classique, sont imposables. L’imposition ne sera effectuée que sur ces sommes et non pas sur la totalité des revenus.
  • Les crédits ou réductions d’impôt font l’objet d’un trop-perçu. Dans ce cas, la somme indûment reçue doit être remboursée.
  • Les revenus sur capitaux immobiliers, les plus-values et les revenus soumis à la retenue à la source spécifique des non-résidents qui ont été perçus en 2018 sont imposables.
  • Les bénéfices des travailleurs indépendants réalisés en 2018 ont été supérieurs à ceux des trois dernières années. Dans ce cas, le surplus constitue un revenu exceptionnel. Il est donc imposable.

    Comment faire pour payer le solde de l’impôt sur le revenu ?

    Depuis 2019, tout impôt dont le montant est supérieur à 300 euros doit automatiquement être réglé par voie dématérialisée. Pour ce qui est du solde de l’impôt sur le revenu, une démarche de la part des contribuables est toutefois obligatoire, car aucun prélèvement ne sera effectué.

    Il est alors possible de payer en ligne sur :

    • votre espace particulier impots.gouv.fr ; rubrique « Payer en ligne mes impôts »
    • l’application impots.gouv, disponible via l’App Store ou Google play, en flashant le code figurant sur l’avis d’imposition
    • le service de télépaiement de la DGFiP (Direction générale des finances publiques), avec votre numéro fiscal et la référence de l’avis

    Si le montant du solde de l’impôt sur le revenu est inférieur ou égal à 300 euros, vous pourrez aussi régler avec les moyens de paiement suivants :

    • par chèque
    • par carte bancaire
    • en espèces directement au Centre des Finances publiques

    Quand payer le solde de l’impôt sur le revenu ?

    La DGFiP a annoncé ce jeudi 12 septembre qu’elle accordait un délai supplémentaire aux contribuables pour régler leur dû.

    Ainsi, si vous payez le solde de votre impôt sur le revenu avec un moyen de paiement non dématérialisé, vous avez jusqu’au mercredi 18 septembre, 23 h 59 pour effectuer le règlement, et non plus jusqu’au lundi 16 septembre.

    Et si vous souhaitez payer votre impôt en ligne ou depuis l’application, la date limite de paiement initialement prévue le samedi 21 septembre, a été décalée au lundi 23 septembre, 23 h 59.