Passées À venir

De nouveaux panneaux pour les voies réservées au covoiturage et aux véhicules propres

Les voies réservées aux transports en commun, taxis, covoiturages et véhicules propres font l’objet d’une nouvelle signalisation expérimentale.
Sommaire

Les voies réservées aux transports en commun et aux taxis sont également parfois accessibles aux véhicules en covoiturage ainsi qu’aux véhicules propres, à très faibles émissions polluantes. La signalisation actuelle étant très disparate, de nouveaux panneaux uniformisés sont actuellement en cours d’expérimentation.

De nouveaux panneaux pour les voies réservées au covoiturage et aux véhicules propres


Une demande émanant des gestionnaires de voiries

Un arrêté publié au Journal officiel le 29 août 2020, qui précise les modalités de cette expérimentation, indique que la demande émane des gestionnaires de voiries.

« De nombreux gestionnaires souhaitent mettre en place une signalisation expérimentale pour matérialiser une voie réservée aux véhicules de transport en commun, aux taxis, aux véhicules transportant un nombre minimal d’occupants y compris le conducteur, notamment dans le cadre du covoiturage […] ou aux véhicules à très faibles émissions », explique le texte officiel.

La participation à cette expérimentation est ouverte à tous les gestionnaires de voiries volontaires, sur demande à la déléguée à la Sécurité routière et à la Direction des infrastructures de transport.

Quels sont ces nouveaux panneaux de signalisation ?

Ces panneaux s’appliquent aussi bien aux voies réservées de manière permanente, qu’à celles réservées sur des plages horaires fixes ou variables. Ces voies réservées doivent être situées sur une chaussée comportant au moins trois voies de circulation, et sont placées à gauche sur les routes à deux sens de circulation séparées par un terre-plein central.

La signalisation peut être fixe, matérialisée par des panneaux, ou dynamique et affichée sur des écrans. Dans les deux cas, le pictogramme choisi pour désigner les voies réservées aux transports en commun, aux taxis, ainsi qu’aux véhicules en covoiturage et aux véhicules propres est un losange blanc, sur un fond bleu carré.

De nouveaux panneaux pour les voies réservées au covoiturage et aux véhicules propres

Les panneaux sont placés avant la voie puis au début de celle-ci, et indique les différentes catégories de véhicules autorisés à l’emprunter, ainsi que le nombre d’occupants (2 minimum) pour qu’ils soient considérés comme des véhicules de covoiturage.

Si la voie n’est pas réservée de façon permanente, les horaires durant lesquelles est l’est sont indiqués sur les panneaux. Enfin, un panneau est également présent en fin de voie, et affiche un losange barré.

Un marquage au sol est aussi prévu, uniquement lorsque les voies concernées sont réservées de façon permanente aux transports en commun, taxis, véhicules en covoiturage et véhicules peu polluants. Les modèles de panneaux sont disponibles sur la version numérique du Journal Officiel.

Cette expérimentation, qui a débuté le 31 août 2020, durera 4 ans. 3 mois avant la fin, un rapport sera émis par le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema), qui mènera l’évaluation au plan national de ce dispositif.