Passées À venir

Demandeurs d'emploi en fin de droit : le versement des allocations maintenu jusqu'au 30 juin ?

Une ordonnance, publiée au JO le 11 février 2021, annonce la prolongation du versement de l’allocation chômage pour les demandeurs d’emploi en fin de droit depuis le 30 octobre 2020.
Sommaire

La crise sanitaire a un impact conséquent sur le retour à l’emploi. Conscient de la situation, le gouvernement a décidé à plusieurs reprises de prolonger l’indemnisation des demandeurs d’emploi qui ont épuisé leurs droits à la fin du mois d’octobre. Jusqu’ici, la date butoir était fixée au 28 février. Depuis la publication de l’ordonnance, ils peuvent bénéficier du maintien du versement de leurs allocations jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire, sauf intervention du ministère du Travail.

Demandeurs d’emploi en fin de droit : le versement des allocations maintenu jusqu’au 30 juin ?

Vers une prolongation jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement a décidé de modifier l’échéance concernant les demandeurs d’emploi en fin de droit depuis le 30 octobre. Au lieu de repousser la date en publiant sans cesse de nouveaux arrêtés, il prévoit de prolonger le versement des allocations chômage jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire. Les demandeurs d’emploi « bénéficient à titre exceptionnel d’une prolongation de la durée pendant laquelle l’allocation leur est versée jusqu’au dernier jour du mois civil au cours duquel intervient la fin de l’état d’urgence sanitaire », précise l’ordonnance publiée le 11 février.

Pour rappel, l’état d’urgence sanitaire, qui devait initialement s'achever le 16 février, prendra fin le 1er juin, sous réserve d’un nouveau changement. Cela implique donc un versement des indemnités jusqu’au 30 juin.

Toutefois, une petite subtilité est à noter : l’ordonnance stipule que le ministère du Travail se réserve le droit de fixer par arrêté une autre date de fin. La prolongation pourrait donc se terminer avant ou après le 30 juin. En outre, le gouvernement peut également modifier la date à partir de laquelle les demandeurs d’emploi épuisant leurs droits bénéficient de cette prolongation. Il est donc possible que la date de fin de droit prévue par la mesure, aujourd’hui fixée au 30 octobre, évolue.

Les demandeurs d’emploi concernés par la prolongation des allocations

Les chômeurs qui arrivent en fin de droit entre le 30 octobre et le 30 juin peuvent obtenir une prolongation. Elle concerne aussi bien l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) que l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et l’allocation d’assurance à la charge des employeurs publics.

Aucune démarche à proprement parler n’est requise pour bénéficier de la prolongation. Cependant, les demandeurs d’emploi ne doivent pas oublier de s’actualiser sur le site de Pôle emploi, par téléphone ou via l’application mobile en respectant les périodes d’actualisation.