Passées À venir

Dépassement mondial des ressources naturelles renouvelables le 1er août 2018

Pour cette année 2018, la population mondiale aura épuisé l’intégralité des ressources naturelles renouvelables le 1er août. Cette date ne cesse de se rapprocher, il est donc essentiel de mettre en œuvre des actions permettant de la retarder.
Sommaire

Tous les ans, l’ONG Global Footprint Network détermine le jour du dépassement mondial, c’est-à-dire la date à laquelle l’humanité aura consommé toutes les ressources naturelles que la planète est en capacité de renouveler en l’espace d’une année. En 2018, la population mondiale aura épuisé le budget écologique de la planète au 1er août et elle devra donc vivre « à crédit » jusqu’à la fin de l’année. Un point sur la situation.

Dépassement mondial des ressources naturelles renouvelables le 1er août 2018


Le jour du dépassement de plus en plus précoce

Alors que les besoins humains sur la nature s’amplifient, les surfaces maritimes et terrestres disponibles pour répondre à ces besoins se réduisent.

Selon l’étude menée par Global Footprint Network, le 1er août 2018, la population mondiale aura par ses activités émis une quantité de CO2 supérieure à celle que les puits de carbone (bois, océans) sont en mesure d’absorber en une année. Elle aura également consommé l’intégralité des ressources naturelles (arbres, eau, sols fertiles, poissons) que la planète est en mesure de régénérer chaque année, pour se nourrir, se loger ou encore se déplacer.

Cela signifie donc qu’à compter du mois d’août et ce, jusqu’au 31 décembre 2018, l’humanité surexploitera les écosystèmes, compromettant ainsi leurs capacités de régénération et le renouvellement des ressources.

L’ONG précise par ailleurs que la date du 1er août est la « plus précoce jamais enregistrée depuis le lancement du jour de dépassement ». Il faudrait selon elle et l’organisation de protection de l’environnement (WWF) « l’équivalent de 1,7 Terre pour subvenir à nos besoins ».

Agir pour reculer le jour du dépassement

Pierre Cannet, responsable du programme Climat au WWF France, tire la sonnette d’alarme et affirme qu’il est nécessaire d’agir pour éviter des situations comme au Qatar où le jour du dépassement intervient le 9 février.

Les États et les citoyens sont appelés à prendre leurs responsabilités pour faire reculer cette date en suivant notamment l’exemple du Vietnam qui ne consomme l’intégralité de ses ressources naturelles de l’année que le 21 décembre.

À ce titre, le site internet « Over shoot day » (Jour du dépassement) propose des actions à mettre en œuvre pour que chacun puisse agir à son niveau. De plus, il est également possible de calculer sa propre empreinte écologique pour déterminer son jour personnel du dépassement et ainsi se rendre compte de l’impact de son mode de vie sur l’environnement.