Passées À venir

Des mesures pour soutenir les étudiants pendant l'épidémie de Covid-19

En cette période complexe, les étudiants bénéficient d'un soutien de la part du ministère de l'Enseignement supérieur et du CROUS. Cela concerne les logements, les bourses et les emplois. Explications.
Sommaire

La ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé des mesures pour aider les étudiants durant cette période d'épidémie de Covid-19. Suspensions de loyers, maintien des emplois dans les résidences universitaires, etc. Faisons le point.

Des mesures pour soutenir les étudiants pendant l'épidémie de Covid-19


Les résidences universitaires ouvertes

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé diverses mesures afin d’aider et accompagner les étudiants durant la période de confinement.

Parce qu’un grand nombre d’entre eux n’ont pas pu rejoindre leurs familles durant le temps imparti, les résidences universitaires gérées par le CROUS continuent de fonctionner. Cependant, les activités collectives ne sont pas maintenues.

De même, pour ceux ayant réussi à quitter leur logement, le préavis d’un mois est annulé. Dès le 1er avril, aucun loyer ne sera demandé jusqu’à leur retour. Cela est valable pour les étudiants qui ont quitté leur logement, même de façon temporaire. Pour ce faire, ils doivent rapidement prendre contact avec le CROUS, via l’adresse mail de leur résidence.

Par ailleurs, le logement en résidence universitaire ne sera pas réattribué en l’absence de l’étudiant locataire, durant la période de confinement. Dès que celle-ci sera levée, les étudiants ayant définitivement quitté leur logement auront, dans la mesure du possible, « la garantie de bénéficier à nouveau d’un de ces logements ».

Enfin, la contribution de vie étudiante due chaque année servira « dans les meilleurs délais, à financer des bons d’achat de première nécessité à destination des étudiants qui en ont le plus besoin ».

Les emplois dans les résidences universitaires maintenus

Par ailleurs, les étudiants agents vacataires de leur établissement conserveront leur situation et leurs emplois, dans la mesure du possible, durant toute la période du confinement, comme l’indique Frédérique Vidal dans son communiqué.

Les étudiants occupant un emploi en parallèle de leurs études pourront également bénéficier du chômage partiel mis en place par le ministre du Travail.

Qu’en est-il des bourses ?

La ministre notifie également que les bourses seront maintenues pour les bénéficiaires, même si les droits sont épuisés. Cela est également valable pour les étudiants suivant un programme Erasmus + à l’étranger : les bourses seront maintenues jusqu’à leur retour en France. Il en va de même pour les autres aides versées aux étudiants.

Bon à savoir : l’interruption du séjour d’études ERASMUS + pour les étudiants de retour dans l’hexagone ne les pénalisera pas une fois sur le territoire.



Les examens et concours reportés

Les examens et concours prévus jusqu’au 5 avril ont tous été annulés et reportés à une date ultérieure, en fonction de l’évolution de la situation.

Pour ceux qui sont prévus après le 5 avril, « des solutions adaptées seront définies sur la base d’une instruction approfondie et seront portées à la connaissance des candidats sur une page internet dédiée » d’après le communiqué. Pour obtenir plus de renseignements, vous pouvez consulter le site du Ministère de l’Enseignement supérieur.