Passées À venir

Des pédiatres rappellent l'importance de faire vacciner les bébés même pendant le confinement

Les syndicats de pédiatres ont rappelé l’importance de ne pas reporter les rendez-vous prévus pour la vaccination des bébés. Le point sur ce rappel.
Sommaire

En période de confinement, certains parents ont pu envisager de reporter les rendez-vous prévus pour la vaccination de leur bébé. Les syndicats de pédiatres leur rappellent toutefois l’importance des vaccinations obligatoires contre les principales maladies infantiles et leur conseillent de ne pas attendre la fin de l’épidémie pour aller les faire vacciner. Le point sur leur avis dans cet article.

Des pédiatres rappellent l’importance de faire vacciner les bébés même pendant le confinement


Les pédiatres s’inquiètent de la recrudescence de maladies infantiles graves

De l’avis des professionnels de santé, si aujourd’hui la plupart des maladies contagieuses infantiles graves comme la rougeole ou la méningite ont presque disparu c’est notamment grâce à la vaccination obligatoire des tout-petits. Les professionnels de santé s’inquiètent d’assister « dans les mois à venir, à la recrudescence de maladies bien contrôlées jusqu’ici sur le territoire » si les vaccinations prévues pour les bébés avant 2 ans ne sont pas effectuées ou « si la couverture vaccinale n’est pas assurée dans sa continuité », a alerté le Dr Mariam-Natacha Haidara, pédiatre à Paris.

En période de confinement, certains parents annulent leur rendez-vous

« Avec la peur et les contraintes du confinement, les parents ne se présentent plus aux consultations obligatoires de pédiatrie et aux différentes vaccinations obligatoires », souligne la pédiatre.

Elle rappelle toutefois que même en période de confinement les parents ont le droit de s’y rendre, car les rendez-vous vaccination pour les bébés sont considérés comme « urgents ».

Elle a aussi tenu à rassurer les parents qui ont peur d’exposer leur bébé au CoVid-19 dans les salles d’attente que non seulement la fréquentation des cabinets de pédiatrie a beaucoup baissé récemment grâce à la téléconsultation médicale, mais aussi que les cabinets médicaux appliquent les gestes barrières recommandés pour éviter toute contamination. Elle a également fortement conseillé aux parents de chercher un autre pédiatre dans le cas où leur pédiatre habituel ne consulterait plus actuellement.