Passées À venir

DIRECT - Allègement du confinement : les détails donnés par Jean Castex

Suivez en direct la conférence de presse tenue par Jean Castex afin d’en savoir plus sur les mesures annoncées par Emmanuel Macron.
Sommaire

Lors de son allocution le mardi 24 novembre 2020, le président de la République a abordé les grandes étapes à venir.

DIRECT - Allègement du confinement : les détails donnés par Jean Castex

Trois paliers attendent les Français et permettront d’alléger progressivement le confinement. Le premier intervient dès ce week-end, le samedi 28 novembre, avec la réouverture des commerces dits « non essentiels » : magasins de vêtements, de jouets, librairies, etc. La population pourra également se déplacer plus loin et plus longtemps, avec un périmètre étendu à 20 km pour une durée de trois heures.

Si la situation sanitaire le permet, le confinement sera levé le 15 décembre. Par contre, un couvre-feu sera instauré de 21 heures à 7 heures du matin, à l’exception des 24 et 31 décembre. Les fêtes de fin d’année pourront se dérouler en famille, mais le retour à la normale n’est pas prévu pour tout de suite. De plus, les salles de sport et restaurants ne devraient pas rouvrir leurs portes avant le 20 janvier, toujours à condition d’atteindre les objectifs sanitaires fixés par le gouvernement.

Vous avez manqué l’allocution du président de la République ? Faites un point sur les annonces dans cet article.

Après la prise de parole d’Emmanuel Macron, c’est au tour du Premier ministre, Jean Castex, de s’exprimer pour aborder en détail les mesures.

Le point sur les mesures en direct

Ce jeudi 26 novembre à 11 heures, Jean Castex sera accompagné des ministres de la Santé, de l’Économie et de la Culture notamment pour détailler les mesures de ce confinement allégé. Pour obtenir la réponse à toutes vous questions, suivez le direct.

 

LE DIRECT

 

Les stratégies à venir

La semaine prochaine, le gouvernement présentera de nouvelles stratégies, notamment concernant les vaccins. 

"La lutte contre l'épidémie va solliciter notre sens des responsabilités pendant encore plusieurs mois", déclare le Premier ministre. Le retour à la vie normale n'est pas pour tout de suite, rappelle-t-il. 

Précarité des jeunes

20 000 jobs étudiants seront créés pour venir en aide aux étudiants. Le budget alloué aux CROUS sera doublé. Le plan 1jeune1solution sera également renforcé : doublement des bénéficiaires de la garantie jeune. 1 million de jeunes embauchés depuis le mois d'août : tel est le résultat du plan. La ministre du Travail souhaite leur garantir un accompagnement et un soutien financier, notamment aux jeunes diplômés peinant à trouver un emploi. Un soutien financier de 500 euros sera accordé pour les jeunes dans cette situation.

La mission locale est à l'écoute des jeunes rencontrant des difficultés et propose des aides et réponses adaptées. 

Économie fragilisée : les aides financières

Le Fonds de solidarité d’urgence répond aux besoins des petites entreprises. Pour les plus importantes, le fonds évolue et dès décembre les entreprises pourront choisir entre 10 000 euros ou une compensation équivalente à 20 % du CA effectué l’année précédente à la même période. Les entreprises dont l’activité est impactée pourront bénéficier de ce nouveau fonds dès lors que le CA est réduit de moitié.

L’aide aux saisonniers et intermittents est renforcée. Dès le 1er novembre, une garantie de ressources de 900 euros jusqu’en février 2021 leur sera accordée. 

Élisabeth Borne, ministre du Travail, prend la parole pour confirmer ces annonces. 

Les fêtes de fin d'année

Couvre-feu levé le 24 et 31 décembre prochain pour les fêtes de fin d’année. Ces moments de rassemblements festifs sont risqués selon le Premier ministre. Il est important de limiter le nombre et faire preuve de responsabilité. Des précisions seront données ultérieurement.

Des déplacements hors région dès le 15 décembre

Dès le 15 décembre, les déplacements hors région sont possibles. Pour les déplacements à l’étranger, un test PCR sera requis. 

Culture avec Roselyne Bachelot

Bibliothèques, librairies et archives accessibles dès samedi.

Les musées, les salles de spectacle et cinémas rouvriront le 15 décembre. Les mêmes protocoles que ceux appliqués lors du couvre-feu seront mis en place : gestes barrières, distanciation, etc. Un couvre-feu est maintenu à 21 heures mais une tolérance permettra aux spectateurs finissant la séance à 21 heures de rentrer chez eux. Les conservatoires et cours de musique reprennent le 15 décembre, à l’exception du chant.

Lieux de culte

La jauge est fixée à 30 personnes jusqu’au 15 décembre. Elle sera amenée à évoluer rapidement.

Les déplacements


Les activités sportives extérieures seront autorisées dès samedi dans un rayon de 20 km et pour 3 heures : il en sera de même pour la chasse et la pêche dans cette limite.

Le 15 décembre : les activités extra-scolaires reprendront en extérieur.

Auto-écoles ouvertes mais bars et restaurants fermés

Les auto-écoles et les agences immobilières reprendront leur activité le 28 novembre. Par contre, les bars et restaurants resteront fermés jusqu’au 20 janvier.

Une attention individualisée est prévue à destination des établissements fermés. Les projets sont de faire de 2021 l'année de la gastronomie française et inciter à la consommation dès la réouverture. 

La parole à Alain Griset, ministre délégué chargé des PME

Le protocole sanitaire est "simple et lisible". La jauge est portée à 8 m2 et s'applique sur la surface de vente totale. Et cette jauge ne s'applique qu'aux clients. Les couples et familles avec enfants ne comptent que pour une personne. Les mesures de distanciation et gestes barrières restent indispensables.

Les grands magasins devront suivre avec rigueur la jauge. 

Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition à l'entrée et des rappels de consignes apparaîtront dans plusieurs zones.

Des dérogations seront données plus facilement pour l'ouverture le dimanche. 

Voir tout le direct

Quid des commerces ?

L'ensemble des commerces fermés pourront rouvrir le samedi 28 novembre. Les mesures de fermeture de certains rayons dans les grandes surfaces seront levées à cette même date.

Un protocole renforcé a été mis en place en concertation avec les professionnels du secteur. 

Prise de parole d'Olivier Véran, ministre de la Santé

La pression épidémique a été divisée par 3. Un objectif est à atteindre : 5 000 cas par jour d'ici mi-décembre.  

Tout l'Europe est touchée par la deuxième vague et aucun pays n'est épargné. 

La charge hospitalière commence à baisser. 4 100 patients étaient en réanimation hier. Mais la pression sanitaire reste forte et la seconde vague n'est pas terminée. Le ministre appelle à ne pas relâcher la vigilance et les efforts. 

Ne pas baisser la garde

Le premier ministre adresse ses remerciements à tous les professionnels du système hospitalier pour leur courage et leur dévouement malgré la fatigue.

Le premier ministre fait part de la stratégie nationale : la première phase s'ouvre samedi. Il s'agira d'une phase d'allégement avec la reprise de certaines activités. Mais les déplacements restent contraints. Le 15 décembre, le couvre-feu remplace le confinement et l'attestation demeure obligatoire dans ces horaires. Le 20 janvier, la levée du confinement est possible avec le retour à un fonctionnement normal.

Le télétravail doit rester la règle. 

Accélération de l'épidémie : le bilan

"Les mesures étaient nécessaires" selon le Premier ministre. Les premiers résultats sont là et les efforts de tous payent. 

La circulation du virus a ralenti : en moyenne sur les 7 derniers jours, 17 000 cas par jour. 

La conférence prend du retard

Castex est en retard pour sa prise de parole. 

Des annonces attendues par les stations d'hiver, les bars et discothèques

Les stations d'hiver font part de leur inquiétude : des milliers de saisonniers dépendent de cette période pour vivre. Ils se demandent comment ils vont pouvoir aborder cette fermeture et quel est l'accompagnement prévu par le gouvernement ? 

Les bars, restaurants et discothèques attendent également des précisions concernant la date de réouverture ou les aides financières.