Passées À venir

Dispositif Contact Covid : attention aux appels, mails et SMS frauduleux

Le dispositif Contact Covid permet de briser les chaînes de transmission du virus. Mais il est aussi détourné dans le cadre d’escroqueries.
Sommaire

Mis en place au début du déconfinement, le dispositif « Contact Covid » permet d’alerter les personnes ayant été en contact avec un cas avéré de Covid-19. Malheureusement, les tentatives d’escroquerie se multiplient via des appels, mails et SMS frauduleux usurpant le nom et le logo de l’Assurance Maladie.

Dispositif Contact Covid : attention aux appels, mails et SMS frauduleux

Contact Covid : un outil pour alerter l’entourage des malades

« Contact Covid » est un téléservice développé par l’Assurance Maladie et mis à disposition, dès le début du déconfinement, des professionnels et des établissements de santé.

En cas de test PCR positif, le médecin généraliste enregistre le dossier du malade dans une base dédiée et y ajoute, avec l’accord du patient, les coordonnées des personnes avec qui il a été en contact rapproché durant les derniers jours.

Les enquêteurs sanitaires de l’Assurance Maladie se chargent ensuite d’appeler, dans les 24 heures suivant la saisie de leurs coordonnées dans la base Contact Covid, les personnes ayant été en contact avec le patient. Celles-ci sont informées, reçoivent des recommandations et peuvent bénéficier d’un arrêt de travail pour respecter une période d’isolement.

Elles doivent également réaliser un test de dépistage, pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie. Elles sont prioritairement contactées par téléphone, et reçoivent un mail ou un SMS si la tentative d’appel n’aboutit pas.

Une multiplication des appels, mails et SMS frauduleux

Malheureusement, avec le lancement de ce dispositif, de nouvelles formes d’escroquerie ont vu le jour. Les personnes qui en sont la cible reçoivent des appels, des mails ou des SMS frauduleux, qui usurpent le nom et/ou le logo de l’Assurance maladie.

Leur adresse postale ou encore leurs coordonnées bancaires leur sont demandées, sous prétexte de payer un kit de dépistage qui leur sera envoyé à domicile.

Face à ces tentatives frauduleuses, l’Assurance Maladie met en garde et procède à quelques rappels pour savoir si l’on a vraiment affaire à elle :

  • Aucune coordonnée personnelle, de type RIB, IBAN, numéro de compte ou numéro de carte bancaire, ne doit être demandée par mail ou par SMS. Les messages envoyés par l’Assurance Maladie ne contiennent que des liens vers le compte ameli (assure.ameli.fr) ou le site ameli.fr. En aucun cas ces liens ne renvoient à des sites demandant une identification ou des données personnelles.
  • Les coordonnées bancaires ne sont jamais demandées par les enquêteurs sanitaires de l’Assurance Maladie.
  • Ces mêmes conseillers doivent être en mesure de donner le nom du médecin ou du malade (si celui-ci a donné son accord) avec qui la personne appelée est censée avoir été en contact.
  • En cas d’appel téléphonique de l’Assurance Maladie, le numéro qui s’affiche doit être le 3646 ou le 05 53 35 62 37.

Si ces critères ne sont pas respectés, il est probable que la personne destinataire de l’appel, du mail ou du SMS soit l’objet d’une tentative d’escroquerie.

L’Assurance Maladie rappelle également qu’elle n’envoie aucun kit de dépistage à domicile, et que les tests, qui sont intégralement pris en charge, peuvent uniquement être réalisés par des professionnels de santé, ou dans des laboratoires ou des structures de dépistage dédiées.