Passées À venir

EDF annonce des mesures en faveur des particuliers et des entreprises en difficulté

Le fournisseur historique de gaz et d’électricité EDF a annoncé qu’il n’y aurait ni coupure d’électricité ni pénalités de retard jusqu’au 1er septembre pour les clients qui se retrouvent en difficulté pour payer leurs factures en période d’épidémie de Covid-19. Le point dans cet article.
Sommaire

De nombreux foyers sont impactés économiquement par l’épidémie de Covid-19. L’entreprise EDF a choisi de se montrer compréhensive avec ses clients et suspend dès à présent les coupures d’électricité ou de gaz ainsi que les pénalités de retard pour ses clients en défaut de paiement jusqu’au 1er septembre 2020.

EDF annonce des mesures en faveur des particuliers et des entreprises en difficulté


EDF instaure des mesures exceptionnelles en raison de l’épidémie de Covid-19

« Fidèle à ses valeurs de responsabilité et de solidarité, EDF met en œuvre des mesures inédites pour aider tous ses clients dans les circonstances difficiles qu’ils peuvent rencontrer avec la crise sanitaire du Covid-19 », a annoncé le fournisseur historique de gaz et d’électricité dans un communiqué datant du 16 avril.

L’entreprise a annoncé que 3 000 conseillers étaient mobilisés pour répondre aux questions des clients et que 200 « conseillers solidarité » ont désormais pour mission d’accompagner les clients précaires.

Pas de coupures ni de réductions d’électricité et de gaz jusqu’au 1er septembre 2020

EDF l’a promis dans son communiqué, il n’y a aura aucune coupure de gaz ou d’électricité pour les particuliers en défaut de paiement jusqu’au 1er septembre prochain. L’entreprise n’infligera pas non plus de pénalités de retard jusqu’à cette date.

Le fournisseur d’énergie « s’engage également à assouplir ses modalités et échéanciers de paiement ».

Des facilités de paiement pour les professionnels

Pour les entreprises qui rencontrent actuellement des difficultés et qui sont éligibles au Fonds de Solidarité, EDF a prévu des reports de factures qui pourront être échelonnées sur 6 mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire.

EDF a aussi précisé que l’entreprise pourrait envisager des facilités de paiement pour tous les professionnels « y compris ceux qui ne seraient pas éligibles à ce dispositif, pour les accompagner au mieux ».