Passées À venir

Fonction publique : 6 000 fonctionnaires parisiens seront transférés en région d'ici 2022

Vendredi 15 novembre, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé le transfert d’agents de la Fonction publique de Paris en région pour rétablir une relation de proximité entre les citoyens et les services de l’État. Le point sur cette annonce.
Sommaire

L’une des principales revendications des Gilets jaunes était le manque de services publics de l’État en région. Pour y remédier, le gouvernement a annoncé le transfert de 6 000 agents de la Fonction publique de Paris vers la province, et pas seulement dans les grandes villes. En plus de quoi, des maisons France service seront ouverte dès janvier 2020.

Fonction publique : 6 000 fonctionnaires parisiens seront transférés en région d’ici 2022


Répondre au besoin de proximité

Durant la crise des gilets jaunes et ensuite lors du grand débat national, les Français se sont régulièrement opposés à la fermeture des services de l’État en région. Pour répondre à ce besoin de proximité et pour « remettre des forces sur le terrain », le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé vendredi le transfert de 6 000 fonctionnaires — soit 2 000 de plus que ce qui était prévu à l’origine — de Paris vers les régions.

Il a tenu à préciser que les agents concernés seront envoyés «non pas dans les grandes capitales régionales, mais bien au niveau départemental, voire infradépartemental», car il estime que « c’est quelque chose auquel nos concitoyens sont très sensibles ».

Objectif presque atteint pour les maisons France service

Des « maisons » vont également ouvrir leur porte à partir de janvier 2020, avec au sein de chaque structure 6 opérateurs et 3 administrations : La Poste, Pôle emploi, la CNAM (Caisse nationale d’assurance maladie), la CAF (Caisse d’allocations familiales), la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse), la MSA (Mutualité sociale agricole).

Les citoyens auront aussi la possibilité de faire renouveler leurs papiers d’identité, recevoir de l’aide pour remplir leur déclaration d’impôt ou encore bénéficier de conseils juridiques.

Un objectif de 500 maisons France service avait été fixé par le Premier ministre en mai 2019. Celui-ci sera presque atteint avec l’ouverture de 460 maisons dès janvier prochain. D’ici 2022, ce sont 1 800 maisons France service qui devraient ouvrir leurs portes, une dans chaque canton.

La nécessité de simplifier certains aspects dans la Fonction publique

Le Premier ministre a également annoncé que « près de 90 commissions consultatives » seront bientôt supprimées. « 80 entités » (agences, délégations, etc.) le seront aussi ou alors, elles seront regroupées. Une simplification des « organigrammes de l’administration » est également au programme.

L’administration est « trop complexe, trop hiérarchique », selon Thomas Cazenave, l’ex-délégué interministériel à la transformation publique. « Mais on arrive à porter des projets. Le problème, c’est qu’il faut qu’on aille plus vite et être plus en adéquation avec le terrain », a ajouté M. Cazenave qui a par ailleurs quitté ses fonctions vendredi pour se consacrer à sa candidature à la mairie de Bordeaux.