Passées À venir

Grève nationale du mardi 5 février 2019 : à quoi s'attendre ?

La CGT a déposé plusieurs préavis de grève pour ce mardi 5 février 2019. Quels sont les secteurs concernés et quelles sont les perturbations à prévoir ? Le point dans cet article.

La CGT appelle à la grève générale ce mardi 5 février 2019 pour demander une hausse des salaires et une réforme de la fiscalité. Plusieurs préavis ont été déposés, notamment dans les secteurs de l’enseignement, de la fonction publique et dans les transports. Un point sur les perturbations à prévoir.

Grève nationale du mardi 5 février 2019 : à quoi s’attendre ?


Des manifestations auront lieu un peu partout en France

À Paris, les manifestants se sont donné rendez-vous devant l’Hôtel de Ville, d’où le cortège devrait partir à 14 h.

Dans la ville de Lille, ce sera porte de Paris à 14 h 30, à Marseille le rassemblement se tiendra sur le Vieux-Port à 11 h, à Nantes devant la Cité des Congrès à 13 h et à Bordeaux 11 h 30 Place de la République.

Une carte interactive reprenant tous les points de départ des manifestations et leur horaire est disponible sur le site internet de la CGT.

Écoles, collèges, lycées, universités

Une forte mobilisation est à prévoir de la part des enseignants, mais aussi du personnel des restaurants scolaires ou des personnes en charge des activités périscolaires. Pour savoir si l’établissement de votre enfant sera en mesure de l’accueillir ce mardi, prenez directement contact avec son école.

Même chose dans l’enseignement supérieur, beaucoup de professeurs d’université n’assureront pas leurs cours ce mardi. Prenez contact avec l’administration de votre établissement pour en savoir plus.

Impact de la grève dans les transports

À la SNCF, les trains Intercités Bordeaux/Marseille n° 4752 et 4669 seront supprimés le mardi 5 février en raison du mouvement social.

Deux trains seront également supprimés sur la ligne Clermont/Béthunes mardi : le 15942 et 15943, ainsi que les trains 4752 et 4669 sur la ligne Bordeaux/Marseille. Le 3675 et 3604 entre Paris et Toulouse ne circuleront pas, et les Paris/Rodez n° 3754 et 3755 seront supprimés dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 février.

Des retards sont à prévoir pour le Thalys qui relie la France avec la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Pour plus d’informations sur votre train, vous pouvez consulter l’info trafic de la SNCF.

Les métros et RER sont prévus de circuler normalement ce mardi malgré le préavis de grève à la RATP, mais les stations de métro Hôtel de Ville, Champs-Elysée-Clémenceau, Franklin-Roosevelt, Miromesnil seront fermés pendant la manifestation parisienne.

Des perturbations pourraient également survenir dans les Aéroports de Paris.



Santé, Fonction publique et La Poste

Ces 3 secteurs seront eux aussi couverts par des préavis de grève. Pour la fonction publique, un préavis de l’Union syndicale Solidaire court jusqu’au 28 février prochain, à La Poste CGT Fapt et Sud PTT ont eux aussi appelé à la grève et la CGT Santé Action sociale a lancé un appel à la mobilisation des personnels des collectivités territoriales, de la fonction publique hospitalière et des établissements médico-sociaux.