Passées À venir

Grève nationale à la SNCF et RATP ce mardi 19 mars

À la SNCF, le mouvement social initié par la CGT et FO provoquera quelques perturbations sur le trafic des TER, mais n’aura pas d’impact sur les TGV, Ouigo, Lyria, Intercités et Thalys. Concernant la RATP, peu de perturbations sont prévues.
Sommaire

Suite à un appel à la grève nationale à la SNCF et à la RATP, pour ce mardi 19 mars, quelques perturbations sont à prévoir. Le trafic des trains TER et sur les bus de la RATP sera légèrement affecté. En revanche, les TGV, Intercités, métros, tramways et Transilien devraient circuler normalement. Un point sur la situation.

Grève nationale à la SNCF et RATP ce mardi 19 mars


RATP : circulation quasi normale

Du côté de la RATP, la CGT a aussi lancé un appel incitant les chauffeurs de bus de région parisienne à cesser le travail, ce mardi 19 mars à partir de 4 heures du matin et jusqu’au jeudi 21 mars. Aujourd’hui, une circulation quasi normale « pour les bus et normale pour les métros, RER et tramways », a été annoncée par un porte-parole de la RATP.

Ce mardi, une manifestation des salariés du privé, fonctionnaires, étudiants et lycéens s’élancera, à Paris, du boulevard Saint-Michel pour rejoindre le Champ-de-Mars. Elle devrait entraîner des perturbations sur le réseau des bus et les stations de métro du secteur.

Les syndicats dénoncent le projet de loi LOM

Cet appel à la grève à la RATP est une réaction à l’examen au Sénat du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM). Ce projet concerne les conditions sociales de l’ouverture à la concurrence des lignes de bus de la RATP, à partir de 2025. La CGT de la RATP critique aussi le transfert du personnel « dans les filiales de droit privé ou chez les concurrents ».

Des revendications qui concernent aussi le pouvoir d’achat

Les revendications des membres de CGT à la SNCF convergent avec celles du mouvement des gilets jaunes sur la question des hausses salariales et d’une plus grande justice fiscale.

« Depuis plusieurs semaines, les questions de pouvoir d’achat (et donc des salaires), de justice fiscale, d’accès aux services publics sont clairement posées sous différentes formes d’expression », souligne la Confédération générale du Travail.

Les perturbations à la SNCF ont commencé lundi 18 mars à 20 heures et s’achèveront le mercredi 20 mars à 8 heures du matin.



TER : trafic légèrement perturbé

Des perturbations sont à prévoir pour les TER, en régions Auvergne-Rhône-Alpes, Centre-Val de Loire et Occitanie. Par contre, le trafic sera normal sur les TGV, Ouigo, Lyria et Thalys. Le site sncf.com indique en temps réel les perturbations du trafic sur les TER. Pour permettre aux usagers d’anticiper les perturbations de circulation, la SNCF incite les usagers à consulter les plateformes d’information : site internet ou réseaux sociaux.

Pour le réseau Transilien, le site transilien.com permet de connaître l’état des perturbations de circulation. Les usagers peuvent aussi appeler le 0 805 90 36 35. Quelques suppressions de trains peuvent concerner le réseau Paris Sud Est à la Gare de Lyon. La circulation des trains Eurostar au départ de la Gare du Nord à Paris pourrait connaître des perturbations.

Plusieurs outils de prévision

Plusieurs outils sont accessibles pour se renseigner sur les perturbations de circulation. Pour être au courant de la situation du trafic de la RATP, les usagers peuvent aller sur le site ratp.fr à la rubrique « information trafic ». Concernant le RER, les Parisiens peuvent s’informer sur le compte Twitter @RERB ou @RERA.

Pour connaître la circulation des trains en temps réel, les usagers peuvent aussi aller sur le site de la SNCF. Sur smartphone, les usagers peuvent s’informer de l’état du trafic sur le compte Twitter @SNCF.

Pour rappel, durant une grève, les usagers voulant annuler leur voyage ont la possibilité de le faire au guichet sans frais.