Passées À venir

Hausse de la CSG en 2018 : les conséquences pour les retraites

Depuis le 1er janvier, le taux de cotisation de la CSG a augmenté pour de nombreux retraités : qui est concrètement concerné par cette hausse et à quel niveau ?
Sommaire

Depuis le 1er janvier 2018, les nouveaux taux de cotisation à la CSG (contribution sociale généralisée) sont entrés en application. Sur 14 millions de retraités en France près de 7 millions, seraient impactés.

Hausse de la CSG en 2018 : les conséquences pour les retraites



Le contenu du texte du gouvernement

La contribution sociale généralisée est un impôt dont le taux varie en fonction de vos revenus. Il est prélevé sur les revenus d’activité (ex. salaire) et les revenus de remplacement (ex. pensions de retraite, allocations chômage) et sert à financer la protection sociale.

Les modalités d’application de la CSG ont augmenté de 1,7 point depuis le 1er janvier. Sont concernés les revenus provenant des salaires, des pensions de retraite et du patrimoine.

Les retraités impactés par la hausse de la CSG

Contrairement aux salariés ou aux indépendants, la hausse de la CSG pour les retraités n’a pas été compensée, ce qui a un effet significatif sur leur pouvoir d’achat.

Toutefois, les retraités qui bénéficient d’une exonération de CSG ou d’un taux réduit ne sont pas impactés par la hausse d’impôt. En effet, les retraités qui payent actuellement le taux réduit de 3,8 % de CSG continue à le payer ainsi. Même chose pour ceux qui sont exonérés de CSG, ils continuent à ne pas la payer.

Les retraités qui payés une CSG au taux de 6,6 % voient ce pourcentage grimper à 8,3 %. Cela concerne plus de la moitié des retraités, c’est-à-dire ceux dont le revenu fiscal de référence dépasse 14 404 euros. Pour la plupart des retraités qui voient leur cotisation à la CSG augmenter, la suppression de la taxe d’habitation devrait compenser, au moins partiellement, le surcout.

Pour le retraité percevant seul plus de 2 500 euros net par mois, il n’y a pas de compensation. Même chose pour un couple de retraités percevant 3 981 euros ou plus.

Enfin, pour les personnes qui perçoivent des revenus fonciers, le taux de la CSG est passé de 15,5 % à 17,2 %.