Passées À venir

Hausse des émissions de CO2 dans le monde de 2 % en 2017 après 3 années stables

Enerdata qui récolte et publie les chiffres des consommations d’énergie mondiales a publié son rapport préliminaire qui indique une hausse des émissions de CO2 en 2017 après 3 années de baisse. Qu’en est-il ?
Sommaire

Enerdata, qui est une société de recherche et de conseil indépendante, spécialisée dans l’analyse et la modélisation des questions énergétiques au niveau mondial, a rendu son rapport préliminaire lundi 29 janvier 2018, rapport qui indique une hausse des émissions mondiales de CO2 en 2017. À quoi cette hausse est-elle due ?

Hausse des émissions de CO2 dans le monde de 2 % en 2017 après 3 années stables



Les émissions de CO2 repartent à la hausse

Après 3 années de stabilité, les émissions liées aux énergies fossiles les plus polluantes sont de nouveau en augmentation, et sont estimées à 2 % pour 2017. Cela peut légèrement varier, car Enerdata ne possède pas encore les données de consommation énergétique de tous les pays pour le dernier trimestre 2017, mais les projections en fonction des trois trimestres précédents indiquent une augmentation de ces émissions polluantes.

Ce chiffre peut également varier en fonction de la rigueur de l’hiver. S’il a fait plus doux cette année, les consommations de combustibles vont avoir un peu diminué, mais Nathalie Desbrosses d’Enerdata a précisé que « la hausse des émissions est certaine ».

Ces projections vont dans le sens de celles publiées en novembre par le Global Carbon Project, une association de scientifiques du monde entier, et qui avait jeté un froid sur la COP23 de Bonn.

La Chine, l’Inde et les États-Unis en tête du classement des pollueurs

Selon Enerdata, les 3 pays ayant le plus recours au charbon ont tous augmenté leur consommation l’année dernière : elle a bondi de 3,7 % en Chine, de 4 % en Inde, et a repris légèrement aux États-Unis (+1 %).

En ce qui concerne le charbon, pour la Chine, « la croissance économique soutenue (environ + 6 % en 2017), la demande croissante d’électricité (près de + 7 % en 2017 contre + 5 % en 2016) et l’assouplissement des restrictions sur sa production (...) ont contribué à l’augmentation de 3,7 % de la consommation [de charbon], après 3 ans de baisse » explique la société de conseil. En Inde, la consommation de charbon est stable (autour de 4 % en 2016 et 2017), soutenue par une croissance de 4 % de la production nationale. « Aux États-Unis, la hausse des prix nationaux du gaz a contribué à une légère augmentation de l’utilisation du charbon pour la production d’électricité ».

En ce qui concerne le pétrole, Enerdata indique que « la consommation de pétrole a de nouveau augmenté en Chine, de près de 6 % en 2017 (près de + 30 % depuis 2012), tout comme en Inde, plus de + 2 %, avec le développement du parc de véhicules. Les dynamiques positives observées aux États-Unis (+1 %) et dans l’Union européenne confirment le retournement de tendance initié ces dernières années ».