Passées À venir

Hausse des taxes sur le gazole en 2018 : augmentation de 10% du diesel

Véhicules : augmentation de la taxe carbone pendant 4 ans. Quels impacts sur les prix à la pompe en 2018 ?
Sommaire

Un plan sur quatre ans. Le gouvernement souhaite équilibrer le prix des taxes sur le gazole à celui de l'essence. Une hausse du diesel est programmée pour 2018 : 10 % de plus sur le prix affiché à la pompe. Cette augmentation attendue va dans le sens des efforts menés contre le diesel, qui a bénéficié de nombreux avantages fiscaux jusqu'ici. Cela s'inscrit dans le contexte actuel de transition énergétique, et plus précisément par la hausse de la taxe carbone.

Hausse des taxes sur le gazole en 2018 :  augmentation de 10% du diesel


Pourquoi une augmentation de 10 % des taxes sur le gazole ?

Le gouvernement souhaite réduire l'écart de prix entre l'essence et le diesel, en équilibrant les prix à la pompe. Pour cela, le prix du litre de gazole est annoncé à la hausse, via la revalorisation de la taxe carbone. Taxe environnementale ayant pour but de contrôler le réchauffement climatique.

Par ailleurs, le ministre de la transition énergétique envisagerait une hausse de 40 % de la taxe carbone d'ici 2030. Ce n'est plus une surprise, la tendance est à l'augmentation des taxes concernant les polluants.

D'autre part, le gouvernement souhaite équilibrer le traitement fiscal appliqué à ses deux carburants. Depuis 2015, des efforts sont menés pour équilibrer les ventes des véhicules roulants au gazole et à l'essence. Historiquement, le diesel a bénéficié d'énormes avantages fiscaux.

Ce 25 septembre 2017, le porte-parole du gouvernement a confirmé la hausse de 10 % prévue pour 2018. Ce plan de rééquilibrage du prix de l'essence et du gazole s'étalera normalement sur quatre ans.

Nouveaux prix à la pompe en 2018

Le particulier constatera une hausse de 10 % du prix du diesel. Cela se traduira par une hausse de 7 à 8 centimes du prix affiché à la pompe. Pour exemple, le prix du plein d'un véhicule diesel d'une capacité de 45 litres sera augmenté d'environ 3,50 euros.

Le prix de l'essence quant à lui ne sera pas totalement épargné. En effet, il augmentera de 3 à 4 centimes en janvier.