Passées À venir

Hauts-de-France : une aide au permis expérimentée pour 1 000 jeunes

Les 18-30 ans qui vivent dans les Hauts-de-France vont bénéficier, sous certaines conditions, d’une aide financière pour passer leur permis de conduire.
Sommaire

Bonne nouvelle pour les jeunes habitants des Hauts-de-France. La région a annoncé prendre en charge 90 % du prix du permis de conduire. Toutefois, pour bénéficier du dispositif soumis à plusieurs conditions, il faut aller vite. Seules les 1 000 premières demandes avec un dossier complet seront acceptées.

Hauts-de-France : une aide au permis expérimentée pour 1&nobreak&000 jeunes

Quelles sont les conditions pour bénéficier de cette aide au permis de conduire ?

Concrètement, seuls les jeunes ayant entre 18 et 30 ans et les parents isolés sans limite d’âge peuvent profiter de cette aide. Ils doivent habiter dans la région des Hauts-de-France et être inscrits à Pôle emploi comme demandeur d’emploi, être en contrat d’apprentissage, être dans un PACEA (parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie) ou avoir le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

De plus, une personne seule ne doit pas avoir un revenu fiscal supérieur à 2 SMIC, soit 28 200 €. Pour une personne pacsée, mariée ou rattachée au foyer fiscal de ses parents, la limite sera de 3 SMIC, c’est-à-dire 44 250 €. Enfin, le dernier critère à respecter est de s’inscrire dans une auto-école agréée par la préfecture.

Par ailleurs, cette aide est plafonnée à 1 350 € pour les apprentis et à 1 200 € pour les autres bénéficiaires. Et à la fin de cette expérimentation, la région fera un bilan et l’aide au permis de conduire pourrait évoluer.

Une aide similaire existe déjà en Île-de-France

Ce n’est pas la première fois qu’une région crée un dispositif permettant d’aider les jeunes à financer leur permis de conduire. Depuis le 1er mars 2021, les personnes en insertion professionnelle et qui habitent en Île-de-France peuvent bénéficier d’une aide pouvant atteindre 1 300 euros.

Pour profiter de cette aide versée en deux fois, il faut également avoir entre 18 et 25 ans et être un jeune stagiaire de la formation professionnelle ou être inscrit en mission locale. Enfin, les demandeurs d’emploi de moins de 26 ans qui habitent dans un quartier prioritaire de la ville ou en zone rurale peuvent aussi obtenir ce coup de pouce pour passer le permis de conduire.