Journée mondiale de lutte contre le SIDA du 1er décembre 2017 : chiffres, prévention et dépistage

En France, malgré la hausse du nombre de dépistages, les nouvelles contaminations par le virus du VIH restent élevées. Pourquoi effectuer un test de dépistage régulièrement et où peut-on faire ce test gratuitement ?


Ce vendredi 1er décembre 2017, c’est la journée mondiale de lutte contre le SIDA. L’occasion de faire le point en quelques chiffres sur l’état de la contamination en France et de rappeler l’importance du dépistage précoce. Où faire un test VIH (virus de l’immunodéficience humaine) ?

Journée mondiale de lutte contre le SIDA du 1er décembre 2017 : chiffres, prévention et dépistage

Les chiffres du SIDA en France

L’agence nationale française de santé publique a publié le nombre de nouvelles contaminations en France (pour l’année 2016) et en comparaison avec l’année 2013, il y a eu 5 % de personnes contaminées en moins. Une baisse qui reste faible malgré les campagnes de prévention et l’augmentation constante du nombre de dépistages.

L’année dernière, plus de 5,6 millions de tests ont été effectués et environ 6 000 personnes ont découvert leur séropositivité. 69 % sont des hommes, dont une majorité déclare avoir des rapports homosexuels. 15 % des individus masculins contaminés ont entre 15 et 24 ans. Les hommes hétérosexuels nés à l’étranger représentent 39 % des nouvelles contaminations. C’est la deuxième catégorie la plus touchée. 25 000 personnes sont porteuses du virus du sida et ne le savent pas. 20 % sont des hommes et des femmes hétérosexuels nés en France.

Nous sommes tous concernés, d’où l’importance d’aller se faire dépister.

Comment effectuer un test VIH ?

Il est fortement recommandé d’effectuer un test de dépistage VIH si vous pensez avoir pris un risque en ayant eu un rapport sexuel non protégé.

Vous pouvez aussi, à titre préventif, faire des tests régulièrement. Si vous faites partie d’une population à risque, il est conseillé d’aller se faire dépister tous les 3 mois.

Il existe deux façons de faire un test. Vous devez soit aller à l’hôpital ou dans un laboratoire pour une prise de sang, soit faire un autotest (également appelé Trod) avec une goutte de votre sang ou de salive. La prise de sang peut être prescrite par votre médecin traitant ou vous pouvez aussi vous adresser directement à un centre de dépistage anonyme. Dans les deux cas, vous n’aurez rien à payer, le dépistage est 100 % remboursé par la Sécurité sociale, totalement gratuit dans les centres dédiés.

Des auto-tests sont à votre disposition dans les antennes du planning familial, les PMI, les centres de dépistage ou dans les associations de lutte contre le sida.

L’importance du dépistage précoce

Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) est le nom donné à l’infection par laquelle une personne est contaminée et qui va affaiblir gravement ses défenses immunitaires. Le SIDA, c’est la maladie avec les symptômes qui se déclarent lorsque l’infection s’est installée. Il est donc possible d’être séropositif et porteur de l’infection sans avoir de symptôme. D’où l’importance capitale d’un dépistage précoce, qui permet non seulement d’éviter la propagation de l’épidémie, mais aussi de limiter l’évolution de la maladie grâce à des traitements médicaux.

 




Les actualités connexes