Passées À venir

La fin du changement d'heure à l'étude

Le parlement européen a voté un remaniement du système horaire actuel. Le passage aux heures d’été et d’hiver pourrait bientôt être supprimé. Quelles en sont les raisons ?
Sommaire

Le Parlement européen a voté le jeudi 8 février 2018 un texte visant à supprimer les changements d’heure intervenant chaque année en mars et en octobre. La décision sera prochainement remise à la Commission européenne et aux dirigeants des États membres pour adoption. Pour que ce nouveau système horaire soit mis en place, le texte devra être adopté à la majorité absolue. Un point sur cette mesure.

La fin du changement d’heure à l’étude


Vers une suppression du changement d’heure

Ce jeudi 8 février, 384 députés européens ont voté pour un remaniement du système horaire actuellement applicable dans les 28 états membres. 153 députés s’y sont opposés et 12 se sont abstenus.

La fin du changement aux heures d’été et d’hiver n’a pas encore été adoptée par la Commission européenne et les dirigeants des États membres. Le Parlement européen a demandé une étude complète sur l’impact du changement d’heure sur l’environnement et la santé. En fonction des résultats de cette évaluation, un changement concret pourrait être prononcé.

Dans le cas où la suppression du changement d’heure serait adoptée, il est fort probable que ce soit l’heure d’hiver qui soit conservée. Un rapport du Sénat précise en effet que le maintien de l’heure estivale « aura pour conséquence que le lever du jour ne se produira qu’entre neuf et dix heures, heure légale, soit bien après le commencement des activités » ; ce qui « laisserait persister les difficultés liées au décalage des activités par rapport à l’heure solaire ».

Pour cette année 2018, le changement d’heure est toujours effectif. Le passage à l’heure d’été aura donc lieu dimanche 25 mars.

Pourquoi un remaniement du système horaire ?

Le changement d’heure a été instauré en France après le choc pétrolier de 1973-1974. Le but était de faire des économies d’énergie, en adaptant les heures d’activité aux heures d’ensoleillement. Cependant, la plupart des contribuables utilisent aujourd’hui des équipements qui consomment peu. L’avantage écologique de ce système s’en trouve donc amoindri.

Par ailleurs, différentes études ont démontré que le dérèglement de l’horloge biologique au moment des changements d’heure pouvait entrainer des effets négatifs sur la santé des personnes.