Passées À venir

La lotion anti-poux Prioderm retirée de la vente en raison de ses effets indésirables

Les poux sont un calvaire pour les enfants et leurs parents. Certains essayent de s’en débarrasser à grand renfort de lotions anti-poux. Mais l’une d’elles, le Prioderm vient d’être épinglé par l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) en raison d’« effets secondaires très préoccupants ». Le fabricant a donc décidé l’arrêt de sa commercialisation. Qu’en est-il ?
Sommaire

À l’occasion d’une révision de son AMM (Autorisation de mise sur le marché), l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) a relevé des effets secondaires potentiellement dangereux suite à l’emploi de la lotion anti-poux Prioderm. Elle a donc décidé de limiter son utilisation par une prescription médicale et de renforcer les contre-indications et précautions d’emploi. Le point dans cet article.

La lotion anti-poux Prioderm retirée de la vente en raison de ses effets indésirables


Le laboratoire Mylan va arrêter de commercialiser le produit

Suite aux nouvelles préconisations de l’ANSM, à savoir de ne plus autoriser la vente libre de Prioderm et de renforcer les contre-indications et précautions d’emploi, le fabricant a décidé de stopper la commercialisation du produit après épuisement des stocks.

L’ANSM justifie cette décision en raison de l’action neurotoxique du Prioderm. Le malathion et le terpinéol détectés dans la lotion « peuvent provoquer, à doses excessives, des troubles neurologiques : maux de tête, nausées, vomissements voire, très rarement, des convulsions chez l’enfant ».

Le Prioderm peut être obtenu sur prescription médicale

Depuis le 6 décembre 2018, le Prioderm n’est plus en vente libre. Il peut uniquement être obtenu sur ordonnance, et ce, jusqu’à épuisement des stocks.

En parallèle, les nouvelles contre-indications et informations souhaitées par l’ANSM vont être ajoutées dans la notice d’utilisation du médicament. Une lettre d’information va également être adressée aux professionnels de santé.

Conseils d’utilisation de la lotion anti-poux

Il est fortement déconseillé d’utiliser le produit sur les personnes les plus fragiles.

L’ANSM invite les utilisateurs à ne pas se servir de cette lotion sur la tête des enfants de moins de 2 ans « en raison du risque de passage cutané plus élevé chez l’enfant par rapport à l’adulte dont la peau est plus épaisse », précise-t-elle sur son site internet. Les femmes enceintes ou qui allaitent ne doivent pas non plus utiliser ce traitement. Il en est de même pour les personnes qui ont déjà fait des convulsions et les jeunes femmes en âge de procréer n’utilisant pas de moyen de contraception.

Si vous utilisez ce produit, veillez à respecter les doses et les précautions d’emploi inscrites sur la notice. Cette lotion présente un risque élevé d’irritation, de brûlures ou d’inflammation du cuir chevelu, il faut donc l’utiliser dans un endroit bien aéré, où il ne fait pas trop chaud et éviter de se servir d’un sèche-cheveux juste après.