Passées À venir

La mairie de Paris recherche des bénévoles pour la Nuit de la Solidarité le 7 février 2019

Le 7 février prochain aura lieu la seconde Nuit de la Solidarité à Paris. La mairie de Paris recherche 1 500 bénévoles pour aller à la rencontre des personnes qui dorment dans la rue, les recenser et mieux s’informer sur leurs besoins.
Sommaire

Pour la deuxième année consécutive une Nuit de la Solidarité aura lieu à Paris où des bénévoles effectueront un comptage de toutes les personnes qui dorment dehors, quartier par quartier. Cette nuit de la Solidarité sert à mieux évaluer le nombre de sans-abris dans la capitale et permet aussi une meilleure compréhension de leurs besoins. Le point dans cet article.

La mairie de Paris recherche des bénévoles pour la Nuit de la Solidarité le 7 février 2019


La mairie de Paris recherche des bénévoles pour le 7 février

« Pour mener à bien cette deuxième édition, nous avons besoin de mobiliser le 7 février prochain 1 500 bénévoles minimum, et 400 responsables d’équipes », a fait savoir la maire de Paris dans un communiqué.

« Je lance aujourd’hui un appel au volontariat auprès des Parisiennes et des Parisiens : nous avons besoin que vous vous mobilisiez massivement pour la deuxième Nuit de la solidarité afin de nous permettre de mieux agir en leur faveur ».

L’année dernière, environ 1 700 personnes avaient participé bénévolement, accompagnées par 300 professionnels.

En quoi consiste la mission des bénévoles ?

Il s’agit principalement de consacrer une nuit à parcourir « l’espace public, les salles d’attente des urgences, les gares et les stations parisiennes du métro, des parkings, halls et caves d’immeubles » pour trouver les personnes sans-abris, les recenser et leur remettre un questionnaire — qu’elles rempliront de façon anonyme si elles le souhaitent — dont la Mairie de Paris se servira pour mieux évaluer leurs besoins.

« Des équipes de maraudes parcourront également près d’une vingtaine de parcs et jardins ainsi que plusieurs espaces relevant des bailleurs sociaux… », apprend-on dans le même communiqué.

À quoi sert le recensement des sans-abris ?

L’analyse de données effectuée par l’Apur (Atelier parisien d’urbanisme) l’année dernière, a révélé qu’au moins 3 035 personnes dormaient dehors et qu’environ la moitié d’entre elles étaient sans-abris depuis 1 an ou plus.

À la suite de ce recensement, la mairie de Paris a mis a disposition 1 500 places supplémentaires dans les hébergements d’urgence et a ouvert une halte pour les femmes sans-abris au sein même de l’Hôtel de Ville. Quant au Samu social, il ouvrira prochainement les portes d’un nouveau lieu d’hygiène également réservé aux femmes dans le 12e arrondissement. La Nuit de la Solidarité permet donc de mettre en place différents dispositifs en faveur de ce public.

Si vous souhaitez apporter votre aide lors de la 2e Nuit de la Solidarité le 7 février prochain, vous pouvez vous inscrire sur le site de la Mairie de Paris avant le 25 janvier 2019.