Passées À venir

La Poste adapte son organisation et réduit la distribution des courriers et colis

La Poste aménage l’ensemble de ses services durant l’épidémie de Covid-19 pour se concentrer « sur l’essentiel ». Les facteurs ne passeront pas tous les jours. Explications.
Sommaire

La Poste a fait savoir ce lundi 23 mars qu’elle limitait ses services au minimum en se concentrant sur ses activités « essentielles ». Cette réorganisation a un impact sur le courrier : les facteurs ne passeront plus tous les jours. Décryptage.

La Poste adapte son organisation et réduit la distribution des courriers et colis


Le Covid-19 a un impact sur les services de La Poste

Depuis l’annonce du confinement mis en place par le gouvernement, La Poste, comme de nombreuses entreprises, souffre d’un manque d’effectif. En pleine crise interne causée par le manque de personnel, le groupe La Poste a été obligé de prendre des mesures et d’annoncer une réduction de son activité.

C’est ainsi que depuis le 23 mars, seules les « missions essentielles » continuent de fonctionner comme d’ordinaire. Ainsi, ses services de portage de repas, de médicaments ou « Veillez sur mes parents » sont donc maintenus et considérés comme prioritaires puisque générant du lien social pour les personnes fragiles et vulnérables. Cependant, la distribution du courrier et des colis va grandement être impactée.

Une fréquence de passage moins régulière

Si jusqu’à présent les Français recevaient leur courrier comme si de rien n’était, la distribution va être modifiée. En effet, le temps de travail des agents du courrier et colis est réduit depuis lundi 23 mars, passant à 4 jours travaillés, puis à 3 jours à compter du 30 mars 2020.

Cette mesure n’aura aucune incidence sur le salaire des employés, précise le groupe. Cela permettra de maintenir les tournées, même si celles-ci seront également réaménagées. Les facteurs ne passeront donc plus 6 jours sur 7.

Un rythme moins soutenu dans les bureaux de poste

La réception des clients en bureau de poste sera aussi impactée. La Poste prévoit de réduire le nombre de personnes simultanément présentes dans ses bureaux. Seule la moitié du personnel assurera donc ses fonctions en bureau, notamment pour recevoir les clients.

De plus, seuls 10 % des bureaux seront ouverts soit 1 600 bureaux sur les 17 000 présents dans l’hexagone. Cela est un choix stratégique, afin de conserver un service minimum pour les urgences et les cas importants, tout en limitant les agents à l’exposition du Covid-19.



Quels services sont proposés dans les bureaux de poste ?

4 services sont toujours ouverts :

  • le retrait d’argent au guichet et aux automates
  • le dépôt d’argent sur automates
  • le dépôt de chèques sur automates et urnes
  • la remise de fonds commandés par la DGFIP

En fonction des bureaux, d'autres services peuvent être proposés.

Pour ce qui est des autres services, leur réouverture se fera dès que la situation sera plus stable et bureau par bureau. De même, les Français sont appelés à ne se rendre en bureaux de poste que pour des raisons strictement nécessaires. Aujourd’hui, de nombreuses opérations sont réalisables de façon dématérialisée ou par téléphone.

Les Français appelés à limiter les envois et les réceptions de colis et de courrier

Dans un communiqué, La Poste invite ses clients à reporter l’envoi de courriers et colis non urgents. Ce message s’adresse tant aux particuliers qu’aux professionnels.