Passées À venir

Lancement de la campagne « Mois sans tabac » le 1er novembre 2018

La France compte encore 12 millions de fumeurs quotidiens. La lutte contre le tabagisme étant une priorité du ministère de la Santé, une grande campagne pour aider les fumeurs à arrêter va être lancée au 1er novembre décrété « mois sans tabac ». Qu’en est-il ?
Sommaire

Pour encourager les fumeurs à arrêter, Santé publique France lance la 3e édition du « Mois sans tabac » et invite les personnes qui souhaitent participer à ce défi collectif à s’y préparer dès à présent. En 2017, l’opération avait rassemblé 160 000 inscrits. En quoi consiste ce défi ? Comment y participer ? Comment s’inscrire ? Faisons le point.

Lancement de la campagne « Mois sans tabac » le 1er novembre 2018


Le « Mois sans tabac », un défi collectif

Partant du fait qu’il est souvent difficile d’arrêter de fumer seul dans son coin, la campagne « Mois sans tabac » qui commencera véritablement le 1er novembre 2018, invite les fumeurs à stopper la cigarette grâce au soutien de leurs proches, de la communauté (réseaux sociaux), mais également à l’aide de tabacologues.

« On compte encore en France 12 millions de fumeurs quotidiens, autant de potentiels participants à Mois sans tabac », a indiqué mardi l’agence sanitaire Santé publique France dans un communiqué. « Bien s’y préparer permet d’augmenter ses chances de succès ».

Pourquoi s’inscrire et comment procéder ?

Pour s’inscrire à cette opération, il suffit de se rendre sur le site tabac-info-service.fr. Une fois votre inscription validée, vous recevrez gratuitement un « kit d’aide à l’arrêt » qui contient une brochure de préparation, un agenda de 30 jours avec des conseils quotidiens et un disque pour vous permettre de calculer facilement les économies réalisées grâce à l’arrêt du tabac.

Vous pourrez aussi obtenir un accompagnement quotidien par mail pour vous aider dans la préparation de ce mois sans tabac, mais également pour vous motiver tout au long de ce défi.

Votre inscription vous permet également de bénéficier de conseils de tabacologues, joignables par téléphone au 3989 (service gratuit + cout de l’appel) du lundi au samedi de 8 h à 20 h.

Une application pour mobile est aussi disponible : « Tabac Info Service, l’appli » qui est téléchargeable sur smartphones et tablettes. Cette application offre un coaching « 100 % personnalisé, des conseils de tabacologues, des astuces et des mini-jeux, des vidéos de soutien et le suivi des bénéfices de l’arrêt [du tabac] au quotidien », tant sur vos finances que sur votre santé.

Enfin, la page Facebook du mois sans tabac permet de se motiver en groupe, de partager son expérience ou encore d’avoir accès à des vidéos de soutien.

Une opération qui se veut « ludique »

Jusqu’à présent, pour inciter les fumeurs à arrêter, le gouvernement avait misé sur la hausse des prix du tabac, ce qui a sûrement contribué à diminuer le nombre de fumeurs en France de près d’un million entre 2016 et 2017.

Cette fois, l’approche se veut ludique et mise sur l’appui de la communauté. « En novembre, on arrête ensemble ! » est l’un des slogans de la campagne.

Comme l’année dernière, les fumeurs motivés qui s’inscriront auront l’opportunité de « rejoindre l’une des 18 équipes régionales pour partager et vivre ensemble ce défi sur les réseaux sociaux ».

« Sur le terrain, les Agences régionales de santé déploieront des « fanzones » pour aller à la rencontre des fumeurs et de leur entourage », selon Santé publique France. « Ce dispositif itinérant, ludique et interactif sillonnera notamment au mois d’octobre la Bretagne, le Grand Est, les Hauts de France, la Nouvelle Aquitaine, la Provence Alpes Côte d’Azur, la Réunion… », a-t-elle ajouté.

Des informations sur les dates et les lieux des « fanzones » organisées sur le terrain seront disponibles prochainement sur la page Facebook Tabac info service.