Passées À venir

Lancement d'une consultation en ligne sur l'avenir du service civique

Le service civique fête ses 10 ans d’existence cette année et à cette occasion, une consultation en ligne a été lancée pour envisager des évolutions à ce service citoyen auquel plus de 430 000 jeunes ont déjà participé. Le point dans cet article.
Sommaire

430 000 jeunes ont effectué un service civique depuis sa création en 2010. Pour ses dirigeants, il est temps d’envisager un avenir pour ce service citoyen, en accord avec l’évolution de la société. Pour savoir dans quelle direction aller, rien de tel que d’organiser une consultation citoyenne en ligne, à laquelle chacun peut participer. Comment donner son avis ?

Lancement d’une consultation en ligne sur l’avenir du service civique


Qu’est-ce que le service civique ?

Pour rappel, le service civique s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans (30 ans pour les personnes en situation de handicap) qui souhaitent participer à une mission de 6 à 12 mois présentant un intérêt pour la collectivité.

Ces missions sont indemnisées à hauteur de 580,62 euros net par mois et peuvent être effectuées au sein d’associations ou de certains services de l’État, dans des domaines variés comme la culture, le sport, l’aide aux personnes âgées ou la protection de l’environnement.

Quel avenir pour le service civique ?

Le service civique a 10 ans cette année, et c’est l’occasion pour l’agence du service civique de dresser le bilan et de réfléchir a de nouvelles orientations pour les jeunes qui s’engageront dans les années à venir.

« Alors que nous fêtons nos dix ans, nous voulons nous projeter vers l’avenir et inventer le service civique de demain », a déclaré Béatrice Angrand, la présidente de l’agence.

D’où le lancement d’une consultation sur internet, qui permet de recueillir des témoignages de participants et de tuteurs, mais aussi de donner son avis sur les questions de société importantes qui pourraient devenir des thématiques au sein du service civique comme l’égalité femmes-hommes, l’inclusion des personnes en situation de handicap, la promotion de la mixité sociale ou la lutte contre le réchauffement climatique.

La consultation est d’ores et déjà lancée et est accessible à tous. Vous pouvez y participer jusqu’au 10 mars 2020.

Un bilan de la consultation sera soumis aux décideurs politiques

Le but de cette consultation est de permettre aux citoyens de tout âge d’être force de proposition et de donner leur avis sur un service qui les touche de près.

Une fois la consultation terminée, une synthèse des résultats sera publiée sur le même site internet, puis, le 31 mars 2020, celle-ci sera remise aux décideurs politiques.

L’idée est de « ne pas décevoir » et de « mettre en œuvre quelques propositions phares » qui émergeront grâce à cette consultation, a expliqué Mme Angrand.

Dans les années à venir, le service civique devrait être proposé comme un complément facultatif au SNU (Service national universel) et donc attirer plus de jeunes participants.