Passées À venir

Le Complément de libre choix du Mode de Garde (CMG) évolue à compter de mars 2019

Le CMG (Complément de libre choix du Mode de Garde) est une aide versée aux parents pour les aider à financer la garde de leurs enfants de moins de 6 ans. À compter du mois de mars 2019, cette prestation va évoluer au profit des bénéficiaires. Quels en seront les changements ?
Sommaire

Dans le but de simplifier la vie des parents qui recourent aux services d’un assistant maternel agréé, d’une garde d’enfants à domicile ou d’un organisme habilité, le fonctionnement du CMG (Complément de libre choix du Mode de Garde) va être modifié à compter du mois de mars 2019. Un point sur ces évolutions.

Le Complément de libre choix du Mode de Garde (CMG) évolue à compter de mars 2019

Une prestation qui sera versée par Pajemploi à partir de mars 2019

Actuellement, le CMG est versé aux parents employeurs par leur CAF (Caisse d’allocations familiales) ou leur MSA (Mutualité sociale agricole).

Ces organismes demeureront les interlocuteurs privilégiés des parents en matière de complément de libre choix du mode de garde. Ainsi, les demandes de prestation et les changements de situation continueront d’être gérés par leurs services.

Toutefois, à compter du mois de mars 2019, le versement du CMG sera effectué par le centre national Pajemploi.

Un fonctionnement « plus simple, plus clair et plus rapide »

Tous les mois, les bénéficiaires du CMG devront déclarer les heures de garde sur le site internet de Pajemploi, comme ils le font actuellement.

À la suite de cette déclaration, le centre national se chargera de calculer le montant de la prestation qui leur sera versé après déduction des éventuelles cotisations restant à leur charge. Les parents employeurs seront alors informés immédiatement de la somme qu’ils percevront sur leur compte bancaire, ce qui leur permet ainsi de savoir ce que leur coûte réellement la garde de leur enfant. De plus, le versement du CMG sera effectué dans les plus brefs délais.

Enfin, le centre national continuera comme aujourd’hui d’établir le bulletin de paie des salariés, et le versement des salaires sera quant à lui toujours réalisé par les parents employeurs.

À noter que les évolutions ne concernent que le fonctionnement du CMG. Les conditions pour en bénéficier ainsi que les montants restent inchangés.

Une formalité essentielle à respecter pour continuer à percevoir la CMG

Pour continuer à percevoir le complément de libre choix du mode de garde, les parents doivent impérativement transmettre leurs coordonnées bancaires au centre national.

Cette formalité est à réaliser en ligne, sur leur compte personnel Pajemploi. Une fois connectés, il ne leur reste plus qu’à renseigner les données figurant sur leur RIB (Relevé d’identité bancaire) dans la rubrique « Gérer mes coordonnées bancaires ».

Dans le cas où les parents auraient déjà communiqué ces informations, ils devront tout de même les confirmer sur le site.