Passées À venir

Les Assises de l'école maternelle de demain : mardi 27 mars et mercredi 28 mars

Suivez le direct des assises de l'école maternelle le 27 et 28 mars 2018
Sommaire

Un constat évident, « les enfants ne sont plus les mêmes qu’avant ». Nous devons imaginer et construire l’école de demain. Première étape, le président de la République a lancé ce matin, à Paris, les Assises de l’école maternelle. Elles ont lieu sur deux journées : mardi 27 et mercredi 28 mars. Deux jours d’échanges entre les différents acteurs de cette période scolaire pour penser l’école maternelle du futur. Quelles sont les pistes à explorer ? Les solutions envisagées face aux classes chargées, aux enseignants et agents peu ou mal formés, aux enseignements parfois inefficaces… Retrouvez ici le live vidéo du lancement des Assises de l’école maternelle.

Les Assises de l’école maternelle de demain : mardi 27 mars et mercredi 28 mars



L'école obligatoire à partir de 3 ans dès la rentrée 2019

La scolarité deviendra obligatoire dès l’âge de 3 ans à compter de la rentrée 2019. Cette décision a été annoncée par Emmanuel Macron ce matin au moment du lancement des Assises de l’école maternelle.

Actuellement, l’école est obligatoire pour tous les enfants à partir de 6 ans et jusqu’à 16 ans. 97 % des petits de 3 ans sont scolarisés en école maternelle. Pour les autres, il n’y a pas d’obligation d’enseigner, à l’école ou à la maison. Cette mesure va impacter environ 26 000 enfants.

L’objectif de l’école maternelle est « l’acquisition du langage et l’épanouissement de l’enfant ». Les écoles maternelles ne doivent plus être considérées comme « un mode de garde ou une préparation à l’école élémentaire mais comme une véritable école ».

Programme des Assises de la maternelle

Ouverture des Assises de l’école maternelle mardi 27 mars à 8H et clôture le mercredi 28 mars à 16h30. Consulter ici le programme des deux journées heure par heure.

 

LE DIRECT

 

Clôture des Assises Maternelles

Jean Marc Huart clôture les #AssisesMaternelle à la place du ministre, retenu à l'Assemblée Nationale.
Il rappelle l'abaissement de l'âge de l'instruction obligatoire à 3 ans à partir de la rentrée 2019, annoncée le 27 mars au matin par le président.



Idées à retenir : 

  • consolider une vision progressiste et humaniste de la réussite pour tous les élèves.
  • construire une école de la bienveillance où cognitif et affectif se complètent.
  • réduire les inégalités de la naissance par l'apprentissage.

Et aussi :

  • améliorer les formations, priorité à l'oral, appui des pratiques sur la recherche scientifique, renforcement des liens avec les partenaires.


ATSEM : une dénomination qui ne parle pas

ATSEM signifie Agent territorial spécialisé des écoles maternelles. 

Aux Assises, est suggérée de renommer cette dénomination pour qu’elle soit plus signifiante.

Table ronde sur le travail coordonnées en classe entre enseignant et ATSEM

La dernière table ronde est ouverte et traite du "travail coordonnées en classe entre enseignant et ATSEM".
Plusieurs intervenants :
Jean-Yves Bessol, IA - Dasen - académie de Lille, Nord ; Sabine Carotti, IGEN - responsable ministériel de l’audit interne ; Annie Cerf, IEN - chargée de la mission maternelle et maîtrise de la langue, académie de Lille, Pas-de-Calais ; Philippe Debrosse, IGA - responsable ministériel de l’audit interne ; Frédérique Hirn, psychologue clinicienne ;Gaëlle Le Notre, Collectif Atsem de France ; Yvan Moulin, formateur à l’École supérieure du professorat des écoles, académie Grenoble ; Mathilde Roy, adjointe au maire d’Amiens, déléguée à l’éducation, la petite enfance et la réussite scolaire

L'ambiance s'électrise aux Assises Maternelle !
Les auditeurs souhaitent s'exprimer et ont le sentiment légitime de non-représentation par les intervenants.

Table ronde sur la communauté éducative

Les #AssisesMaternelle ont repris dès 13h30 avec table ronde sur la communauté éducative.
Voici les intervenants : 
Chantal Brault, première adjointe au maire déléguée à la politique familiale, à la petite enfance, à la vie scolaire et périscolaire, à la jeunesse, à l’engagement citoyen et aux relations internationales, ville de Sceaux ; Viviane Chauchat, directrice de l’école maternelle d’application Beaulieu-La-Tour à Saint-Étienne, académie de Lyon ; MartineGrouthier, IEN-mission maternelle, académie d’Aix-Marseille, Vaucluse ; Patricia Pichon, IEN-mission maternelle et numérique à l’école, académie de Lyon, Loire ; Bertrand Rigolot, direction départementale de la cohésion sociale des Côtes-d’Armor.

Espace aux parents pour favoriser les partenariats

Viviane Chauchat, directrice d'école maternelle en REP, précise l'intérêt de l'espace dédié aux parents dans son école. Celui-ci favorise les partenariats avec les différents acteurs, eux même, intervenants auprès des enfants.

Formation à l'apprentissage du vocabulaire des enfants

Alain Bentolia précise, dans sa conférence « Lutter contre les inégalités par la maitrise du langage », que la formation des enseignants n’insiste pas assez sur l’apprentissage ordonné du vocabulaire.

Il apparait intéressant d’entrainer régulièrement les enfants dans la définition les mots.

Apprentissage langagiers et intéractions

Laurent Lima, directeur du département des sciences de l’éducation, université de Grenoble-Alpes, et maitre de conférences, présente les « Apprentissages langagiers et interactions : les pratiques en maternelle ».

Selon LL, les écarts s’accroissent dès la maternelle. Cela ne doit pas être perçu comme une fatalité, « la maternelle peut jouer un rôle dans la réduction des inégalités sociales », précise LL.

Des recherches ont démontré qu’il n’y a pas de lien entre phonologie et compréhension orale.

Laurent Lima évoque les bienfaits de la lecture d’albums, répétée et interactive.

Voir tout le direct

Bilinguisme chez l'enfant dès le plus jeune âge

Selon Ranka Bijeljac-Babic, l’acquisition de plusieurs langues dès la naissance est possible. Il nous précise que le bilinguisme est certes plus complexe, mais pas nécessairement plus compliqué. En effet, même si l’apprentissage d'une deuxième langue prend plus de temps, à cet âge, il n’est pas multiplié par deux.

Acquisition du langage chez l'enfant

Première conférence présentée par Ghislaine Dehaene. Elle nous parle de l'acquisition du langage chez l'enfant.
L'interaction est essentielle dans la découverte d'une langue étrangère. Il est insuffisant de jouer un enregistrement à un enfant. Il doit interagir pour assimiler.

Ghislaine Dehaene nous expose l'acquisition du langage par le visage et l'ouïe.
Un bébé est très attentif aux expressions faciales de celui qui parle. Il est capable de repérer la synchronisation entre un visage et la voix qu'il entend.

Clôture de la 1re journée des assises à 18 h

Cette première journée des assises se clôture à 18 h.

Reprise demain dès 9 h avec Caroline Moreau-Fauvarque, inspectrice générale de l’éducation nationale.

La musique sur les capacités cognitives

Bruno Suchaut nous parle la méthode "Musique au quotidien".
La musique est un catalyseur des apprentissages.
https://www.reseau-canope.fr/notice/musique-au-quotidien.html

Langage et harmonie

Pierre Lemarquis, neurologue, nous parle musique, langage et émotions. "La musique nourrit les apprentissages" précise PL.
Une présentation dynamique, sonore et haute en couleurs.

Eviter le mot "trouble" lorsqu'il est mal employé

La présidente de la FNAREN intervient et rappelle qu'il faut employer avec parcimonie le mot "troubles" qui appartient au champ du médical.
Il ne concerne en rien aux inquiétudes portées aux enfants en difficultés.
Les difficultés aux apprentissages ne sont pas toujours liées à des troubles ou des handicaps.

Savoir dormir est un apprentissage

Il est fondamental de s'avoir dormir pour l'apprentissage des enfants.
Il est du devoir des adultes de mettre leurs enfants dans des conditions optimales : préparer la sieste, installé la pénombre, supprimer les écrans, etc ... précise LNP.

La sieste ne s'interrompt pas

« On ne réveille pas un enfant qui dort », insiste Liliane Nemet-Pier. Si un enfant dort systématiquement 3 à 4 heures par sieste, il serait bon de se poser des questions sur le rythme du sommeil à la maison, précise LNP.

Le sommeil du jeune enfant

Lyliane Nemet-Pier prend la parole.

Selon LNP, le sommeil est facilité si l'enfant est "sécure".
Aussi, le sommeil de jour, autrement dit la sieste, est fondamental pour les jeunes enfants. Il permet la récupération de la fatigue, la fixation des apprentissages et la gestion de leurs émotions.

Pourquoi une école obligatoire dès la maternelle ? Infographie

Afin de prévenir les inégalités de réussite liées aux origines socioculturelles, la scolarité précoce est aujourd'hui est mise en avant. Mais à ce jour, nous n'en mesurons pas les effets. Voici un document proposant différentes évaluations. Et même si leurs résultats ne peuvent être pris au pied de la lettre, ils mettent en avant l'évidence de repenser aux conditions d'accueils des plus petits.
http://www.strategie.gouv.fr/publications/scolarisation-2-ans-na-effets-attendus-evaluations-donnees-francaises

Espaces de jeu des enfants

AMF nous explique que les zones de jeux délimitées plaisent davantage aux enfants. Ils fréquentent plus facilement les espaces jeux délimités s'ils permettent d'apercevoir les adultes. On parle ici de délimitation par des meubles bas.

Selon Anne-Marie Fontaine, il est crucial de réfléchir à l'environnement des enfants.
En outre, la réflexion doit être faite quand à l'aménagement de la salle, le matériel mis à disposition et l'organisation.

L'écologie développementale

Anne-Marie Fontaine, maître de conférences en psychologie de l’enfant, université Paris X et formatrice à l’Institut Petite Enfance, prend la parole sur l'écologie développementale.

Abecedarian ? Oui mais pas que.

Il existe d'autres exemples de programme Abecedarian disponibles ici : 
http://www.placedesecoles.fr/creche-et-maternelle/quest-ce-que-le-carolina-abecedarian/
FR présente ensuite le programme "Parler Bambin" de Zorman. Le département d'Ille-et-Vilaine a osé l'innovation (http://www.ille-et-vilaine.fr/fr/parlerbambin)

Le coût ? Parlons d'économies futures

Oui c'est programme coutent cher. Mais parlons plutôt des économies futures ?
FR met en avant avec insistante les économies futures. Il apparait que les bénéficiaires du programme ont de meilleurs salaires et recourent moins aux aides sociales.

Perry Preschool Project - Abecederian

Présentation du Perry Preschool Project et d'abecedarian par Frank Ramus : prise en charge très précoce d'enfants ainsi qu'un suivi jusqu'à l'âge adulte.

Selon FR, en intervenant très tôt, certaines dispositifs permettent de changer la trajectoire des enfants.

Agir rapidement face aux retards de langage.

Attendons et voyons ce qui se passe ? « Ca suffit, on a assez attendu », précise Marc Gurgand.
Il faut étayer le langage oral des enfants en retard. Le dépistage doit s’effectue dès le plus jeune âge selon MG. 


Pas si simple, qui repère, quoi et Comment ?

Les enfants sont inégaux dès l'entrée

Reprise des assises avec Marc Gurgand et Franck Ramus sur les déterminants de la réussite scolaire.
« Dès l’entrée à la maternelle les enfants sont inégaux » en cause, « les déterminants génétiques et environnementaux », précise Franck Ramus.
Ces déterminants ne sont pas des déterminismes, l'école et l'enseignant peuvent agir, insiste FR.

Reprise du direct

Le direct des Assises Maternelles reprend dans quelques minutes.
Le live streaming est disponible sur le site de l'éducation nationale :
http://www.education.gouv.fr/cid128334/assises-de-l-ecole-maternelle.html

0 à 6 ans : les grands programmes de recherche internationaux

Cette première matinée se conclut par la présentation d'Agnès Pommier de Santi.

"0 à 6 ans : les grands programmes de recherche internationaux" seront présentés dès 13h30 par Marc Gurgand et Franck Ramus.
Marc Gurgand est professeur à l’École d’économie de Paris et directeur de recherche. Franck Ramus est professeur attaché à l'École normale supérieure et directeur de recherche.

« Mettre les apprentissages au cœur des relations affectives », insiste Agnès Pommier de Santi.

97% des enfants de 3 ans scolarisés

Aujourd’hui, 97 % des petits de 3 ans sont scolarisés en école maternelle. Pour les 3 % restants : à ce jour, il n’y a aucune d’obligation d’enseigner. Ni à l’école ni à la maison.
La réforme pour l’école maternelle obligatoire à 3 ans touchera environ 26 000 enfants.

La relation affective et son effet sur les apprentissages, une évidence pas si évidente que cela en France.
APS précise que la "relation affective positive facilite l’adaptation et la réussite scolaire future".

La relation affective et les apprentissages

Agnès Pommier de Santi, doctorante en sciences de l'éducation sur l'école maternelle, prend la parole depuis 11h15 et présente « la relation affective et les apprentissages ».

Sommeil et mémoire sont liés (FE)

Francis Eustache, chercheur en neuropsychologie à l'université de Caen, rappelle l'importance du sommeil pour la mémorisation.

Mémoire et sommeil sont intimement liés rappelle Francis Eustache, alors « pitié pour le sommeil des jeunes enfants ».

L’ambition du gouvernement

« S’attaquer à la difficulté scolaire à la racine », telle est l’ambition du gouvernement dévoilée à l’occasion des #AssisesMaternelle

La mémoire chez l'enfant (FE)

Francis Eustache précise que pour mobiliser la mémoire, il faut expérimenter dans la vraie vie avec les enseignants dans les classes.

En maternelle, la mémoire dite « épisodique » n’est pas encore en place à la maternelle, on parle d’une mémoire des évènements. La mémoire épisodique apparait vers 6 ans et elle permet de revivre un évènement. 

Parallèlement, Francis Eustache nous explique les consciences de l’enfant.
La conscience de soi apparait dès 2ans, suivra la conscience noétique de 2 à 4 ans,
et la conscience autonoétique de 4 à 6 ans qui est la conscience de soi à travers le temps.

Maturité cérébrale par Francis Eustache

Francis Eustache présente la complexité de la maturité cérébrale avec de grandes disparités individuelles. Il précise notamment que les fonctions exécutives du cerveau ne sont opérationnelles qu'à la grande adolescence.

Reprise avec Francis Eustache

Les Assises maternelle reprennent avec le directeur d'études, Francis Eustache, directeur d'études à l'Université de Caen sur "Le développement de la mémoire chez l'enfant".

Une égalité réelle

Le gouvernement souhaite faire de l’école maternelle une véritable école permettant à l’enfant un épanouissement et une acquisition du langage.
L’école maternelle ne doit pas être perçue comme un « mode de garde », ou une simple « préparation à l’école élémentaire », explique l’Élysée.

L’annonce d’une école maternelle obligatoire se succède à une série d'initiatives du domaine éducatif telles que les classes de CP dédoublées dans les zones défavorisées, une procédure modifiée d’accès à l’université, la réforme du bac et de la formation professionnelle.

Des objectifs ambitieux et déterminants : 

  • faire entrer les arts et la musique à l’école maternelle
  • lutter contre les déterminismes dès le plus jeune âge
  • mêler le cognitif et l’affectif

Compenser les inégalités

Le gouvernement souhaite réduire les inégalités de la naissance par l'apprentissage.

Pause et réactions

Emmanuel Macron précise que "Les trois années de maternelle sont celles où se créent les affects. Nous voulons construire une école de la bienveillance où cognitif et affectif se complètent."

SGEN émet des doutes en terme de relation aux familles

Réaction de la SGEN précisant que "l'obligation n'apportera que des inconvénients en terme de relation aux familles : on passe d'une co-responsabilité éducative à un contrôle d'assiduité..."

Un lien à renforcer, celui de l'école et des parents.
Et cela se structure dès la maternelle.

« L’école maternelle est le fondement de notre système éducatif et j’ai donc décidé d’avancer à 3 ans l’obligation scolaire dès la rentrée 2019 ».
L'annonce est faite : la maternelle devient obligatoire.

L'instruction obligatoire dès 3 ans à compter de la rentrée 2019

"On a sous-estimé la fonction et l'efficacité des Atsem", estime Boris Cyrulnik

"C’est la sécurité affective qui poussent les jeunes enfants à accéder à la parole" précise Boris Cyrulnik

Début des assises de l'école Maternelle en présence de Jean-Michel Blanquer