Passées À venir

Le personnel soignant bénéficie d'un accès prioritaire dans les supermarchés

Depuis lundi 23 mars, sur présentation d’une carte professionnelle, médecins, infirmiers, aides-soignants... peuvent aller faire leurs courses en priorité. Ils peuvent entrer dans les supermarchés et éviter les files d’attente aux caisses à n’importe quel moment de la journée.
Sommaire

Depuis lundi 23 mars, les soignants ont la priorité pour entrer dans les hyper et supermarchés et pour passer en caisse. Une décision prise d’un commun accord par les enseignes de la FCD (Fédération du commerce et de la grande distribution) pour faciliter la vie de ceux qui sont en première ligne pour lutter contre le Covid-19. Le point dans cet article.

Le personnel soignant bénéficie d'un accès prioritaire dans les supermarchés


Toutes les enseignes de la FCD s’engagent à aider les soignants

Dans un communiqué paru lundi, la Fédération du commerce et de la grande distribution a annoncé que toutes ses enseignes avaient pris la décision commune de faciliter au maximum la vie des soignants en leur donnant la priorité pour accéder aux magasins et aux caisses à tout moment de la journée sur présentation d’un justificatif professionnel (carte professionnelle, badge ou carte de l’hôpital ou de la clinique où ils travaillent).

Certains magasins avaient déjà pris ce type de dispositions, mais ce communiqué officialise la mise en place de ce dispositif dans toutes les enseignes de la FCD (Carrefour, Aldi, Auchan, Cora, Casino, Système U, Lidl, Picard) ainsi que dans les centres E.Leclerc et Intermarchés.

Certaines grandes enseignes veulent aller plus loin

Conscientes de l’importante responsabilité qui leur incombe, certaines grandes enseignes cherchent à aller plus loin pour aider.

Carrefour a par exemple fait savoir sur son site internet qu’ils travaillaient à la mise en place d’« une ligne de téléphone gratuite dédiée aux seniors et au personnel soignant sur laquelle ils pourront commander des paniers de produits alimentaires et d’entretien ». Dejbox, une start-up appartenant au groupe a également commencé à distribuer « gratuitement plusieurs dizaines de milliers de repas aux hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux (mais aussi commissariats et casernes en France) ».

La grande distribution veut aussi soutenir les agriculteurs

Autre engagement de la FDC, passer au 100 % made in France au rayon fruits et légumes, notamment pour soutenir les agriculteurs/producteurs qui ne peuvent plus vendre sur les marchés ou aux restaurateurs. « Toutes les chaînes sont en train de passer à un approvisionnement français. Les produits étrangers qui sont présents en rayon seront écoulés, mais après il n’y aura pas d’approvisionnement hors de France », a déclaré la fédération dans un communiqué.