Passées À venir

Les festivals d'été 2021 autorisés avec une jauge maximale de 5 000 spectateurs assis

Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture, a annoncé aux organisateurs des festivals d'été qu'ils devraient réduire leur jauge et abandonner les places debout s'ils souhaitaient maintenir leurs dates.
Sommaire

L’horizon s’éclaircit pour le monde du spectacle. Après une réunion avec les organisateurs des festivals d’été, Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture a annoncé que ces manifestations culturelles pourraient avoir lieu cet été. Toutefois, elles devront respecter plusieurs conditions.

Les festivals d’été 2021 autorisés avec une jauge maximale de 5 000 spectateurs assis

Festival d’été 2021 : les spectateurs devront rester assis

Ainsi, le gouvernement a fixé deux principales exigences :

  • la jauge maximale est limitée à 5 000 spectateurs ;
  • le public devra rester assis.

Cependant, ces mesures pourront évoluer en fonction de la situation sanitaire. En cas d’amélioration, des configurations debout pourraient être autorisées. À l’inverse, si le nombre de contaminations repart à la hausse, la jauge pourrait être réduite.

Par ailleurs, un fonds de soutien de 30 millions d’euros va permettre de compenser les pertes d’exploitation des festivals qui s’adaptent à ses nouvelles contraintes. L’exécutif va également proposer une enveloppe de 15 millions d’euros pour aider les captations des spectacles.

Certains festivals ont déjà annoncé leur annulation

Désormais, une seule question se pose : quel festival d’été pourra avoir lieu avec ces exigences ? Ce vendredi 19 février, Ben Barbaud, le patron du Hellfest a annoncé qu’il jetait l’éponge pour la deuxième année consécutive. La semaine dernière, Luc Barruet, le directeur de Solidays avait déjà averti que l’édition 2021 était annulée.

En revanche, le festival des Vieilles Charrues a choisi de s’adapter à ces dernières mesures en étalant ses concerts sur dix soirées.

Trois concerts-tests bientôt organisés

En attendant, cet été, trois concerts-tests seront organisés vers la mi-mars et en avril si la situation sanitaire le permet. Deux expérimentations se dérouleront au Dôme de Marseille avec à chaque fois 1 000 personnes assises. Le dernier test doit avoir lieu à l’AccorHotels Arena à Paris, avec 5 000 personnes debout dans une fosse.

Pour ces différents concerts, les personnes seront testées avant le spectacle. Le masque sera obligatoire et du gel hydroalcoolique sera distribué. Cependant, les personnes positives pourront tout de même assister au show pour « se mettre dans la situation où il y a un brassage », a expliqué Roselyne Bachelot.

Pour rappel, en décembre 2020, un concert-test s’était déroulé à Barcelone. Aucun cas de contamination à la Covid-19 n’avait été détecté les jours suivant le spectacle.