Passées À venir

Les modalités du chèque énergie évoluent en 2019

Le chèque énergie a été créé pour aider les ménages qui ont de faibles revenus à payer leurs factures de gaz ou d’électricité, mais aussi à financer certains travaux de rénovation énergétique (isolation, changement de chaudière, etc.) dans leur logement. Les modalités du dispositif ont évolué au 1er janvier 2019. Qu’en est-il ?

Mesure sociale prise par le gouvernement, les modalités du chèque énergie ont évolué au 1er janvier. Qu’est-ce qui change en 2019 ? Comment en bénéficier ?

Les modalités du chèque énergie évoluent en 2019


Augmentation du nombre de bénéficiaires et du montant du chèque énergie en 2019

Le chèque énergie remplace les tarifs sociaux du gaz et de l’électricité pour la deuxième année consécutive. Il s’agit d’un dispositif qui concerne les ménages aux revenus modestes. Grâce à l’évolution des conditions de ressources, 5,8 millions de foyers en bénéficieront cette année contre 3,6 millions en 2018.

Le chèque énergie est envoyé aux ménages dont le RFR (Revenu fiscal de référence) par unité de consommation est inférieur à 10 700 €  par an ; sachant qu’une personne constitue 1 unité, la deuxième 0,5 et chaque personne supplémentaire 0,3. Le plafond à ne pas dépasser était auparavant fixé à 7 700 €.

Le montant du chèque reçu n’est pas le même pour tous les foyers. Il est calculé en fonction de leur RFR et de leur consommation énergétique.

En 2018, il allait de 48 € à 227 €, soit 150 € en moyenne. Cette année, le chèque énergie est augmenté de 50 €. Ainsi, les bénéficiaires percevront entre 48 € et 277 €. Le montant moyen est donc porté à 200 €.

Comment faire pour recevoir un chèque énergie ?

Si vous êtes éligible, vous recevrez automatiquement le chèque énergie par courrier grâce aux informations transmises à l’administration fiscale. Il pourra être utilisé pour payer des factures jusqu’à fin avril 2020.

En cas de doute sur votre éligibilité, vous pouvez consulter le site dédié au chèque énergie ou contacter un conseiller par téléphone au 0 805 204 805 (n° gratuit).