Passées À venir

L'homéopathie cessera d'être remboursée au 1er janvier 2021

Mardi 8 octobre sont parus 2 décrets au Journal officiel qui entérinent le déremboursement des remèdes homéopathiques à compter du 1er janvier 2021. Le point sur la situation.
Sommaire

La sécurité sociale cessera de rembourser les médicaments homéopathiques à compter du 1er janvier 2021. La décision du ministère de la Santé a été actée mardi 8 octobre par la publication de 2 décrets au Journal officiel. Explications.

L’homéopathie cessera d’être remboursée au 1er janvier 2021


Fin du remboursement de l’homéopathie pour absence de preuve de son efficacité

En juin dernier, la HAS (Haute Autorité de Santé) avait rendu un avis défavorable concernant le remboursement des médicaments homéopathiques que la commission de transparence a justifié par « l’absence de démonstration probante d’efficacité (...) dans les affections/symptômes pour lesquels des données ont été retrouvées dans la littérature » et « l’absence de démonstration d’une efficacité supérieure au placebo ou à un comparateur actif ».

La ministre de la Santé Agnès Buzyn s’était alors rangée derrière cet avis pour prendre la décision du déremboursement de l’homéopathie. « Nous avons en France une autorité scientifique dont la mission est d’évaluer l’intérêt des médicaments qui doivent être remboursés par la Sécurité sociale (...) L’homéopathie n’avait jamais été évaluée et je l’ai demandée il y a un an », avait-elle déclaré en juillet dernier.

2 décrets parus au Journal officiel ce mardi

Le premier décret écarte les médicaments homéopathiques de la liste des remèdes remboursés par la sécurité sociale dont l’arnica montana, le gelsemium sempervirens ou le nux vomica qui sont parmi les plus utilisés en France.

Le deuxième concerne les préparations homéopathiques élaborées en pharmacie. Elles seront elles aussi déremboursées, car elles n’ont pas démontré « d’intérêt pour la santé publique » à partir de janvier 2021.

En attendant l’arrêt total des remboursements, seulement 15 % du tarif des médicaments homéopathiques seront remboursés à partir janvier prochain (2020).

En 2018, l’assurance maladie a dépensé 126,8 millions d’euros pour le remboursement des médicaments homéopathiques sur un total de 20 milliards d’euros tous médicaments confondus.