Passées À venir

L'Île-de-France met en place de nouveaux titres de transport dématérialisés

Petite révolution pour les titres de transport en Île-de-France : des cartes à puce sans contact vont être mises en place pour remplacer les carnets de tickets. Ce n’est pas tout : des abonnements qui fonctionnent grâce à un smartphone vont être déployés et même le règlement des trajets a posteriori. Explications.
Sommaire

Un vaste processus de dématérialisation des titres de transport va être mis en œuvre en Île-de-France. « L’idée est de s’adapter aux nouveaux usages et d’en finir avec les 500 millions de tickets distribués chaque année », signale Xavier Guepet, responsable de la communication d’IDF-Mobilités.

L’Île-de-France met en place de nouveaux titres de transport dématérialisés


Le pass Navigo Easy sera vendu 2 €

Le pass Navigo Easy va donc être lancé dans ce but. Cette carte rechargeable de couleur bleue et blanche sera vendue 2 € et proposée à la place des tickets en carton, qui disparaîtront mi-2020 pour les carnets et en 2021 pour les tickets à usage unique. Il s’agit d’un véritable symbole qui est voué à disparaître.

Une dimension écologique

Ce nouveau titre de transport est pour le moment plutôt dédié aux visiteurs et aux touristes, il s’utilise « comme un portefeuille » à l’intérieur duquel le client peut placer ses titres de transports de courte durée : voyage unique, « carnet » de voyage au tarif plein ou réduit, mais aussi OrlyBus et RoissyBus qui permet d’aller jusqu’aux aéroports de la région parisienne.

La dimension écologique est aussi au cœur de ce dispositif. Fondée sur le même système que les pass Navigo, cette carte se veut durable et pourra être gardée sans limites de temps.

Le pass est personnel

Il n’est pas possible de voyager avec d’autres personnes avec un seul pass. « Pour un adulte voyageant avec un enfant, il faudra donc deux cartes » détaille Xavier Guepet.

Navigo Easy doit aussi donner la possibilité « d’acheter de plus en plus de services de mobilité ».



« Post-paiement » : une innovation qui arrive en novembre 2019

Concernant le respect de la vie privée, l’autorité régulatrice des transports de la région se veut rassurante : des « conditions drastiques d’anonymisation des données » doivent empêcher d’associer une carte à un individu. Le contrôleur ne peut d’ailleurs consulter que les 3 derniers trajets effectués par le voyageur.

En septembre 2019, les pass Navigo pourront être utilisés par l’intermédiaire d’un smartphone. D’abord, une quinzaine d’appareils de marque Samsung donneront accès à ce service, qui sera également opérationnel pour les clients de l’opérateur Orange ayant un appareil Android disposant de la technologie NFC.

De plus, ces smartphones pourront servir à recharger un abonnement sur une carte ou acheter de nouveaux trajets, avec l’idée de réduire les files d’attente devant les machines automatiques en gare ou en station.

En novembre 2019, IDF-Mobilités lancera le pass Navigo Liberté Plus dont la particularité est le « post-paiement », pensé pour les habitants d’Île-de-France qui empruntent occasionnellement les transports. Après avoir indiqué son RIB, l’usager de cette carte pourra emprunter les transports franciliens de manière illimitée, recevant après une facture à la fin de chaque mois. Ce service constitue une vraie innovation.

« Payer le juste prix »

« L’idée, c’est de payer le plus juste prix. [...] Quand vous utilisez très peu les transports et que vous prenez un forfait hebdomadaire, vous ne payez pas le juste prix. L’intérêt de tous ces nouveaux titres, c’est d’être au plus près de votre consommation et de vous permettre de ne pas perdre d’argent » a indiqué Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France.