Passées À venir

Montant du bonus écologique 2019 pour l'achat ou la location d'un véhicule électrique

En 2019, le gouvernement continue de soutenir les particuliers qui veulent acheter des véhicules propres. La fiscalité se veut incitative avec une série d’aides. Le but est de favoriser le renouvellement du parc automobile. Paru le 28 décembre 2018, le décret précise les conditions d’attribution du bonus pour les véhicules électriques.
Sommaire

Ces dernières années, l’État a encouragé la location longue durée ou l’achat de véhicules électriques neufs par un dispositif de bonus écologique. Il s’agit d’une aide versée pour favoriser la transition écologique. Voici un récapitulatif des véhicules qui sont éligibles cette année.

Montant du bonus écologique 2019 pour l’achat ou la location d’un véhicule électrique


Jusqu’à 6 000 € pour l’acquisition d’une voiture électrique

Pour l’achat de voitures et de camionnettes, le bonus écologique ne s’applique que pour les véhicules neufs ayant un taux de rejet de CO2 en dessous ou égal à 20 grammes/km, c’est-à-dire ceux qui sont électriques. L’aide s’élève à 27 % du prix d’achat TTC du véhicule, avec un plafond de 6 000 €.

Les automobilistes peuvent cumuler ce bonus avec la prime à la conversion dans certains cas. Le montant total de l’aide peut atteindre jusqu’à 11 000 € pour une voiture électrique neuve (6 000 € de bonus écologique et 5 000 € de prime à la conversion). Ce cumul n’est possible que pour les 20 % des ménages les moins fortunés et les personnes qui ne paient pas d’impôts sur le revenu, mais qui sont contraints d’effectuer des trajets assez longs.

Les scooters électriques éligibles au bonus écologique

Le bonus écologique s’applique aussi aux véhicules deux roues, trois roues et quadricycles électriques achetés neufs et qui ne possèdent pas de batterie au plomb.

Concernant les commandes effectuées durant l’année 2019, l’aide versée évolue selon la puissance maximale de la motorisation. L’aide se monte à 250 € par kWh d’énergie de la batterie avec un plafond fixé à 27 % du prix du véhicule (aide maximale est fixée à 900 €), ou alors à 20 % du prix avec un plafond fixé à 100 €.

Les vélos électriques sont aussi concernés

Le bonus écologique s’applique également pour l’acquisition de vélo muni d’une assistance électrique sans batterie au plomb. Cette aide n’est valable que pour les personnes non imposables.

Ce bonus vient en complément de certaines aides proposées par plusieurs mairies pour l’acquisition de ce genre de vélo comme la ville de Paris. Un plafond est fixé pour les personnes souhaitant cumuler les 2 aides, celle de l’État et de la collectivité territoriale. Il est établi à un total de 20 % du prix d’achat du vélo (limité à 200 €).



Comment profiter concrètement du bonus ?

Les acheteurs de véhicules électriques disposent de différentes manières de profiter de ces aides. Le plus souvent, c’est le concessionnaire ou bien le loueur qui s’en charge lui-même. Ce dernier effectue une avance de la somme équivalent au bonus et la retire du prix de vente. Le concessionnaire est remboursé, par la suite, par l’État grâce à l’accord noué avec l’ASP (Agence de services et de paiement).

Si le concessionnaire ne réalise pas d’avance sur le montant du bonus, l’acheteur peut formuler sa demande directement à l’ASP.