Passées À venir

Parés au décollage ? En 2023, les prix des billets d'avion continuent leur ascension

Les tarifs de l’aviation civile avaient déjà connu une hausse de 22 % en 2022 et cette tendance persiste en 2023 à hauteur de 25 %.
Sommaire

Après la crise sanitaire, c’est l’augmentation constante des tarifs des vols qui va maintenir les voyageurs au sol. Avec l’inflation, tout coûte plus cher et le secteur aérien ne fait pas exception. Pour voyager en 2023, il faudra revoir son budget à la hausse.

Parés au décollage ? En 2023, les prix des billets d’avion continuent leur ascension

Des tarifs 25 % plus chers en ce début d’année

Entre les prix du pétrole et du kérosène qui montent en flèche et le contrecoup post-COVID qui pousse les compagnies aériennes à accroître leurs marges, il était évident que les prix des billets d’avion allaient eux aussi augmenter, mais la réalité des chiffres reste impressionnante.

Le bilan présenté par Liligo.com

Le comparateur de prix Liligo.com vient de faire le bilan sur les tarifs des vols et affiche des hausses de 25 % en moyenne sur les voyages estivaux entre le 8 juillet et le 4 septembre 2023. Les prix sont jusqu’à 41 % plus élevés qu'en 2022 pour les vols vers Montréal, au Canada, et vers Pointe-à-Pitre en Guadeloupe (968 euros l’aller-retour pour cette destination).

Une hausse variable selon les destinations

Il faut toutefois bien garder en tête que les 25 % indiqués ne sont qu’une moyenne. En effet, l’augmentation des prix varie en fonction des destinations. Par exemple, les vols Paris-Porto n’ont augmenté que de 5 %. Cette année, les touristes à petit budget choisiront peut-être leur voyage en fonction du tarif des vols.


Des chiffres à mettre en perspective

Enfin, il est à noter que les pourcentages présentés par le comparateur de prix sont calculés par rapport à 2022. Or, le coût des vols avait fortement baissé entre 2020 et 2021. Pour Loïc Tribot La Spiere, délégué général du Centre d’Études et de Prospectives Stratégiques (CEPS), il ne s’agit que d’un retour aux tarifs pratiqués en 2019. Cela étant dit, si cette précision peut sembler rassurante, il faut savoir que les experts du secteur prévoient tout de même, en 2023, une hausse des prix des billets d’avion de 25 % par rapport à l’année 2019.

À quoi est due cette flambée des prix des billets d’avion ?

Les conséquences de la pandémie

Comme mentionné plus haut, l’inflation et la montée des prix des carburants ont joué un rôle dans cette progression des tarifs. Les transporteurs souhaitent compenser les pertes financières subies pendant et après la pandémie. Pour encourager les touristes à voyager, ils avaient baissé leurs prix et aujourd’hui, ils répercutent leurs hausses de charges pour remonter la pente et faire face à l’inflation.

La réorganisation des vols

Cependant, il existe une autre raison à cette hausse des prix des billets : la réorganisation des vols. Beaucoup de compagnies aériennes ont choisi de se focaliser sur les destinations les plus prisées. Ainsi, le vol Paris-Barcelone coûte plus cher parce qu’il est extrêmement demandé. Cette réorganisation des vols impacte également les vols moins demandés. En l’absence de concurrence, les compagnies aériennes se permettent d’appliquer les tarifs qui leur conviennent le mieux.

Une hausse qui devrait se poursuivre en 2023

En plus des raisons déjà mentionnées, la décarbonation laisse présager une progression continue des tarifs. La transition énergétique coûte cher : elle requiert d’investir dans les biocarburants, quatre à cinq fois plus onéreux que le kérosène. En règle générale, pour mettre en place les mesures définies par la loi climat et résilience et limiter la pollution, le secteur aérien devra mobiliser des moyens financiers importants.