Passées À venir

Pourquoi tant d'orages en ce mois de mai 2018 ?

La France est particulièrement touchée cette année par des épisodes orageux violents et qui ont parfois causé de gros dégâts.

L’année 2018 est déjà une année record en ce qui concerne les orages. Le sol français a été foudroyé 155 000 fois depuis le début du mois, pulvérisant le précédent record de 2009 (84 336 impacts de foudre). Pourquoi y a-t-il tant d’orages cette année ? Peut-on les prévoir et s’en protéger efficacement ? Quelles sont les dernières prévisions météo ?

Pourquoi tant d’orages en ce mois de mai 2018 ?



Mai 2018, un mois électrique

Sur le site de Météo France, Frédéric Nathan, un de leurs ingénieurs prévisionnistes explique dans une vidéo la raison des violents orages qui s’abattent sur la France en ce moment : « Haute pression, blocage du côté de la Scandinavie qui a favorisé l’apport d’air froid en altitude entre le proche Atlantique, l’Espagne et le sud de la France. Cet air très froid vient lui, rencontrer l’air chaud qui est remonté la semaine dernière depuis le Maghreb (…) favorisant le développement de cumulo-nimbus, des nuages orageux très puissants ».

« Ces orages ne sont pas exceptionnels par leur intensité, mais par le fait qu’ils arrivent tôt : on voit plutôt ce type d’évènements habituellement au cœur de l’été », a expliqué un autre prévisionniste, Patrick Galois, dans Le Point.

Les orages sont difficiles à prévoir avec précision

Pour qu’un orage se déclenche, une combinaison d’éléments doit être présente : une rencontre d’air chaud et froid, mais aussi certaines « conditions locales très variables de température et d’humidité des sols, conditionnées par la nature du sol, le type de végétation, mais aussi la configuration du relief ». La durée, la violence de l’orage et la quantité de précipitations peuvent varier grandement en fonction de ces paramètres.

Malgré l’amélioration des modèles de prévision numérique, les épisodes orageux sont assez soudains et durent de quelques dizaines de minutes à quelques heures et sont en général très localisés ce qui les rend difficiles à prévoir. En ce qui concerne la prévision du lieu des phénomènes orageux, une marge d’erreur de quelques dizaines de kilomètres est toujours possible.

Prévisions et vigilance

Dans 80 % des cas où Météo France place un département en vigilance orange, des orages se produisent. Même si les phénomènes sont parfois très localisés et peu étendus, ne concernant parfois qu’une commune, le plus prudent est de vous tenir informé des prévisions pour votre région qui sont actualisées au moins 2 fois par jour sur le site vigilance.meteofrance.com.

Des orages violents sont notamment attendus dans l’est du pays dans la nuit du jeudi 31 mai au vendredi 1er juin ; 5 départements ont été placés en vigilance orange, car il existe un risque de fortes précipitations et de grêle.

Une accalmie est prévue pour le weekend, mais des orages risquent de nouveau de se déclarer la semaine prochaine.



Conseils si votre département est classé en vigilance orange

Si des orages sont prévus près de chez vous, prévoyez de limiter vos déplacements et de vous mettre à l’abri.

Evitez d’utiliser votre téléphone portable, débranchez les appareils électriques à votre domicile et prévoyez, dans la mesure du possible, de mettre vos affaires personnelles à l’abri.