Passées À venir

Recrutement : 600 postes d'Accompagnants d'Élèves en Situation de Handicap sont à pourvoir en Île-de-France

L’Éducation nationale, en partenariat avec Pôle Emploi, lance une grande campagne de recrutement : 600 postes d’AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap) sont à pourvoir en Île-de-France. Le point dans cet article.
Sommaire

Pour qu’un maximum d’enfants et de jeunes en situation de handicap puisse être scolarisé en milieu ordinaire, l’Éducation nationale recrute 600 AESH. Dans quels départements se situent les postes à pourvoir ? Quelles sont les conditions pour postuler ?

Recrutement : 600 postes d’Accompagnants d’Élèves en Situation de Handicap sont à pourvoir en Île-de-France


Environ 600 postes toujours disponibles

« Nous avons fait une rentrée inclusive, en changeant la manière d’affecter ces personnels. L’organisation a été revue : depuis septembre 2019, nous n’attendons plus que la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) nous donne les besoins en accompagnants pour lancer le recrutement », a expliqué au Parisien Charline Avenel, la rectrice de l’académie de Versailles.

Dans son académie, 157 postes supplémentaires ont été créés à la rentrée 2019, mais l’Éducation nationale cherche toujours à recruter 600 AESH sur toute l’Île-de-France, en école maternelle et primaire, au collège et au lycée.

Pour ce qui est de l’académie de Versailles :

  • 90 postes d’AESH sont à pourvoir en Essonne
  • les Hauts-de-Seine recherchent 100 accompagnants
  • entre 100 et 150 emplois sont disponibles dans le Val-d’Oise

Certains postes sont à temps partiel, d’autres à temps plein (entre 21 h et 35 h par semaine) et les contrats proposés sont des CDD de 3 ans renouvelables.

Des postes sont également à pourvoir dans le 75.

En quoi consiste le métier d’AESH ?

Pôle Emploi détaille sur sont site internet les différentes missions d’un AESH.

Il s’agit d’« accompagner un ou des élèves handicapés au sein d’un établissement scolaire et l’aider dans la vie quotidienne (déplacements, installation matérielle en classe), dans les apprentissages scolaires (prise de notes, reformulation des consignes, etc.), dans l’intégration auprès des autres élèves (favorisation des échanges, participation aux sorties) ».

L’accompagnant se doit également d’« intervenir dans la mise en œuvre et le suivi des projets de scolarisation (comptes rendus, réunions de suivi, information aux familles) et contribuer à assurer les conditions de sécurité et de confort de l’élève ».

Quelles sont les conditions pour postuler ?

Pour prétendre à un poste d’AESH, il est nécessaire de remplir au moins l’une des conditions suivantes :

  • Avoir son baccalauréat
  • Avoir un diplôme dans le domaine de l’aide aux personnes
  • Avoir travaillé au moins 9 mois en tant qu’accompagnant de personnes en situation de handicap

Vous devrez donc être en mesure de présenter votre diplôme et/ou justifier de votre expérience professionnelle. Un extrait de casier judiciaire (volet B3) vous sera également demandé.

Le métier d’accompagnants d’élèves en situation de handicap nécessite bien entendu d’aimer aider les autres, mais aussi des qualités de patience et d’écoute. Le goût pour le travail d’équipe est également indispensable.

Les candidatures s’effectuent par email. Vous trouverez les coordonnées des agences qui s’occupent du recrutement sur le site de Pôle Emploi, rubrique « Vous souhaitez postuler ».