Passées À venir

Réfugiés ukrainiens : une aide financière fin novembre pour les hébergeurs

Le gouvernement va verser une aide financière aux familles françaises qui accueillent chez elles des réfugiés ukrainiens. Le portail permettant de déposer une demande est ouvert depuis le 22 novembre.
Sommaire

Depuis le 24 février dernier, date de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, plusieurs millions d’Ukrainiens ont fui leur pays. Certains ont d’ailleurs été accueillis en France. Ainsi, début août, l’Ofii (Office français de l’immigration et de l’intégration) estimait que plus de 100 000 réfugiés se trouvaient sur le territoire français.

Réfugiés ukrainiens : une aide financière fin novembre pour les hébergeurs

Une aide financière pour les Français qui accueillent des réfugiés ukrainiens

Toutefois, accueillir chez soi des réfugiés ukrainiens ne s’improvise pas. De plus, cela représente un coût : électricité, nourriture, frais de déplacement… Autrement dit, certains hébergeurs pourraient se retrouver en difficulté financière, malgré leur volonté d’apporter leur aide.

Alors pour éviter tout essoufflement de cette générosité, Élisabeth Borne a annoncé lundi 3 octobre devant les députés la mise en place d’une aide financière pour les Français qui accueillent des réfugiés ukrainiens. Elle s'adresse à toutes les familles qui ont hébergé à titre gratuit pour une durée égale ou supérieure à 90 jours entre le 1er avril et le 31 décembre 2022 un ou plusieurs réfugiés disposant de la protection temporaire. L'hébergement peut avoir lieu au domicile ou dans un logement indépendant.

Quel est le montant de ce coup de pouce ?

Dans une interview parue en juillet dans Le Monde, Joseph Zimet, le préfet chargé de l’accueil des déplacés, annonçait que l’aide financière serait comprise entre 150 et 200 € et qu’elle serait versée durant plusieurs mois aux Français qui accueillent des réfugiés ukrainiens.

Finalement, le montant de l'aide versée est fixé à 450 € pour les 90 premiers jours d’hébergement. Au-delà, la personne qui héberge un réfugié ukrainien touchera 5 € par jour. Ainsi, une famille qui accueille des bénéficiaires de la protection temporaire pendant 120 jours percevra 450 € pour les 90 premiers jours, puis 150 € pour les 30 jours supplémentaires, soit un total de 600 €.

Combien de Français peuvent bénéficier de cette aide ?

Pour bénéficier de cette aide, il faut être « conventionné avec une association et l’État », précise le communiqué. En tout, selon le gouvernement entre 5 000 et 12 000 familles devraient être concernées. Par ailleurs, l’ensemble des démarches s'effectue sur internet, grâce à un site mis en ligne le 22 novembre 2022.

Pour rappel, Joseph Zimet révélait en juillet dernier que 11 000 réfugiés ukrainiens se trouvaient dans un hébergement public collectif, comme des résidences étudiantes ou des centres de vacances, et 13 000 dans un logement. De plus, 5 000 Ukrainiens dormaient dans des hébergements d’urgence (hôtel ou gymnase).

Et concernant l’hébergement citoyen, le préfet annonçait 15 000 réfugiés dans des dispositifs certifiés et 11 000 dans les hébergements citoyens spontanés. « Ce qui veut dire qu’il y a encore 50 000 Ukrainiens dont on ignore où ils se trouvent », précisait-il.


Comment obtenir l'aide pour les familles hébergeant des réfugiés ukrainiens ?

Les familles qui remplissent les conditions énoncées ci-dessus doivent déposer un dossier de demande d'aide sur le site de l'Agence de services de paiement (ASP). Pour ce faire, ils devront s'identifier avec FranceConnect et transmettre plusieurs documents, dont :

  • une pièce d'identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une attestation d'hébergement remplie et signée. Un modèle d'attestation d'hébergement peut être complété, téléchargé et imprimé depuis notre site. Il est également possible de s'en procurer une auprès d'une association ou d'un CCAS ;
  • une copie de l'autorisation provisoire de séjour des personnes accueillies.

    La demande est à déposer à l'issue de la période d'hébergement. Toutefois si celui-ci se poursuit après le 31 décembre 2022, alors les familles pourront transmettre leur dossier à partir du 1er janvier 2023 et jusqu'au 30 avril 2023, date de clôture du portail. Une fois la demande validée par l'Agence de services de paiement (ASP), l'aide est versée en une fois.

     

    Redacteur
    Olivier

    D’un naturel curieux, aimant écrire et féru d’actualité, je me suis rapidement orienté vers la rédaction web. Après un détour par la PQR (presse quotidienne régionale), me voici désormais sur démarches administratives, avec toujours la même envie : celle de vous informer le mieux possible.