Passées À venir

Report de la réforme des APL : Qu'est-ce que cela implique pour les allocataires ?

La nouvelle réforme des APL (Aides personnelles au logement) devait entrer en vigueur au 1er janvier 2020. Mais suite à des problèmes techniques, la CAF (Caisse d’allocations familiales) a annoncé son report au mois d'avril. Qu'est-ce que cela change pour les allocataires ?
Sommaire

Déjà reportée à maintes reprises, la réforme des APL est de nouveau repoussée. Les bénéficiaires vont devoir attendre avril 2020 pour que les nouvelles règles de calcul s’appliquent. En effet, en raison de problèmes techniques, il n’est pas possible de mettre en place le nouveau dispositif dès ce mois de janvier. Qu’est-ce que cela implique pour les allocataires ? Faisons le point.

Report de la réforme des APL : Qu'est-ce que cela implique pour les allocataires ?


Rien ne change pour les trois premiers mois

Pour rappel, l’aide personnalisée au logement, l’allocation de logement familiale et l’allocation de logement social sont désormais regroupées sous une seule et même appellation : APL (Aides personnelles au logement).

Les bénéficiaires de ces prestations ne verront s’opérer aucun changement dans leurs versements, jusqu’au mois de mars 2020. En effet, leurs droits seront calculés sur les ressources N-2, c’est-à-dire celles perçues en 2018.

Cependant, dès le mois d’avril 2020, le montant des aides au logement sera calculé sur la base des ressources de l’année précédente, comme le mentionne la réforme, visant à « verser les APL en temps réel ». En effet, le but de la manœuvre est de pouvoir être plus en accord avec la situation financière des allocataires.

Le premier versement des APL sous la nouvelle réforme n’aura donc lieu qu’à compter du 5 mai 2020 et ils concerneront les droits du mois d’avril.

Un changement automatique

Les bénéficiaires n’auront aucune démarche à effectuer, le calcul des nouveaux droits se fera de façon automatique. Toutefois, la CAF pourra éventuellement demander des justificatifs à certains allocataires, afin de justifier leur situation.

À ce titre, les allocataires doivent veiller à ce que leurs ressources annuelles et informations personnelles soient bien mises à jour sur leur espace « Mon compte » du site internet de la CAF ou depuis l’application « CAF-Mon compte ».