Passées À venir

Se protéger contre les virus de l'hiver : quels sont les gestes à adopter ?

Informez-vous ici sur les gestes simples à appliquer pour se protéger des virus saisonniers de l’hiver (gastro, grippe, rhume)
Sommaire

Le Ministère de la Santé a lancé sa campagne d’information de l’année, et nous rappelle les bons gestes à effectuer afin d’éviter la propagation des microbes et virus de l’hiver. Pour mieux lutter contre la grippe, le rhume, la toux... des gestes simples sont à adopter au plus vite, afin que tout le monde puisse profiter des fêtes de fin d’année en bonne santé.

Se protéger contre les virus de l’hiver : quels sont les gestes à adopter ?



Se laver les mains régulièrement

Pour éviter d’absorber les microbes ambiants autour de nous, et de les retransmettre, le premier geste à adopter très régulièrement est de se laver les mains. Le ministère conseille d’utiliser plutôt du savon liquide, ou à défaut du gel antibactérien. Pour bien éliminer les germes, il faut se frotter les mains pendant au moins 30 secondes, et bien couvrir toutes les parties de la main (du bout des ongles au creux de la paume) et les poignets.

Ce geste doit être systématique avant de s’occuper d’un bébé, d’être en contact avec de la nourriture (préparer à manger, servir…) et après s’être mouché, éternué, être allé aux toilettes, être allé rendre visite ou touché une personne malade, après chaque sortie à l’extérieur, après avoir pris les transports en commun et après s’être occupé d’un bébé.

Se couvrir le nez et la bouche quand vous toussez ou éternuez

Afin d’éviter de propager les microbes, même d’un petit rhume, pensez à vous couvrir le nez et la bouche si vous toussez ou éternuez. Un éternuement non protégé peut propulser des microbes à 50 km/h sur une distance de 6 mètres, et toute personne sur cette trajectoire peut être contaminée. C’est pourquoi mieux vaut protéger les autres en toussant dans sa manche, un mouchoir, ou dans le creux de son coude. Ces parties ne sont pas en contact direct avec les objets ou les gens que vous touchez. Et bien sûr, lavez-vous les mains après.

Utiliser des mouchoirs à usage unique

Lorsque l’on souffre d’un rhume, la muqueuse nasale gonfle et produit en grande quantité (environ 1 litre par jour) du mucus, qui coule de notre nez. Ce mucus contient les bactéries du rhume, le corps les éjecte à l’extérieur. Voilà pourquoi utiliser un mouchoir usé ne fait qu’empirer les choses. Préférez donc utiliser un mouchoir à usage unique, et jetez-le à la poubelle juste après, de préférence dans une poubelle avec un couvercle.



Ne pas se toucher le visage trop souvent

Pour éviter de tomber malade, ne vous touchez pas le visage trop souvent. Les yeux et la bouche sont les portes d’entrée des microbes, si vous en avez sur les mains, c’est la voie royale pour eux. En moyenne, on touche 3 000 fois son visage dans la journée. Il est donc difficile de ne pas s’en rendre compte. Se laver les mains très régulièrement est donc une bonne solution pour ne pas s’infecter soi-même.

Si vous êtes malheureusement déjà tombé malade, surtout restez chez vous. Contactez éventuellement le médecin. Sortir est le meilleur moyen de répandre votre virus. Évitez tout contact direct et indirect avec les gens et les objets, même chez vous, pour éviter de contaminer votre entourage.

Le ministère de la Santé conseille également de porter un masque, notamment si vous êtes en contact avec des personnes fragiles comme des personnes âgées ou des enfants. Il conseille également d’aérer votre habitation au moins 10 min par jour et garder une température de 19 °C surtout dans les chambres.