Passées À venir

Téléphone au volant : un retrait de permis immédiat en cas de double infraction

Depuis le 22 mai 2020, tout conducteur commettant une infraction au volant alors qu’il utilise son téléphone portable sera sanctionné d’un retrait de permis immédiat. Explications dans cet article.
Sommaire

Le téléphone au volant est la cause de 10 accidents graves par jour en France. Pour lutter contre cette dangereuse manie, le ministère de l’Intérieur a choisi de sévir : depuis le 22 mai 2020, un automobiliste qui commet une infraction alors qu’il utilise son téléphone est passible d’un retrait de permis immédiat.

Téléphone au volant : un retrait de permis immédiat en cas de double infraction


Trois fois plus de risques d’accident lorsque l’on utilise son téléphone au volant

Selon la Sécurité routière, l’utilisation du téléphone portable au volant multiplie par 3 les risques d’accident. Les risques sont multipliés par 23 lorsqu’il s’agit de lire ou d’envoyer des SMS/emails.

Pendant les 5 secondes en moyenne où le conducteur porte son attention sur son téléphone, ce sont 70 mètres qui sont parcourus (à 50 km/h en ville). 70 mètres à l’aveugle ou presque, avec peu ou pas d’idée de ce qu’il se passe sur les côtés de la chaussée, sans contrôle des rétroviseurs, etc.

Le téléphone portable au volant est la cause de 10 morts ou blessés graves par jour en France. Un chiffre élevé que le ministère de l’Intérieur compte faire baisser en alourdissant les sanctions pour les contrevenants.

Retrait de permis immédiat pour une double infraction

Depuis le 22 mai 2020, tout conducteur qui commet une infraction au Code de la route tout en utilisant son téléphone portable se verra retirer son permis de conduire immédiatement pour une durée initiale de 72 heures. Ensuite, le préfet pourra décider d’une suspension de permis pour une durée de 1 à 6 mois, voire d’un an en cas d’accident. L’automobiliste devra passer devant une commission médicale pour le récupérer, en plus de la lourde amende et des points retirés.

De plus, « si vous êtes pris en train de griller un feu rouge tout en tenant votre téléphone, vous perdrez d’un seul coup sept points et cumulerez deux amendes de 135 euros chacune », a précisé David Julliard, l’adjoint au délégué interministériel à la Sécurité routière dans Le Parisien. 4 points pour le feu rouge, 3 points pour le téléphone. Il en sera de même pour les refus de priorité, le défaut de clignotant, le non-respect d’un passage pour piéton, la traversée d’une ligne continue ou pour un excès de vitesse.

« Retenez-vous » de téléphoner au volant

Le message de l’association Prévention routière aux conducteurs qui utilisent leur téléphone au volant est simple : « Retenez-vous ».

Elle égrène inlassablement les mêmes conseils de bon sens depuis longtemps : « Mettez votre téléphone en mode silencieux et placez-le hors de portée de vue » pour éviter d’être tenté. Le GPS doit être programmé avant de démarrer et il est conseillé de se servir d’un « socle adapté » pour qu’on puisse le voir facilement en conduisant. Si vous appelez quelqu’un et vous rendez compte que cette personne est en train de conduire, rendez-lui service et « mettez fin, de vous-même, à la conversation. »