Passées À venir

Un concours sur la qualité de l'air extérieur pour sensibiliser la population

Le ministère de la Transition écologique et solidaire souhaite inscrire la question de la qualité de l’air au cœur des enjeux environnementaux et lance un concours sur la valorisation des données relatives à la qualité de l’air extérieur. La date limite d’inscription est fixée au 14 octobre à minuit.

Faire prendre conscience à l’ensemble de la population française des enjeux liés à la qualité de l’air extérieur. Tel est l’objectif du concours que vient de lancer le ministère de la Transition écologique et solidaire. Il faut dire que la pollution de l’air entraîne 48 000 morts, chaque année, en France. Dans un rapport de 2015, le coût de la pollution atmosphérique est évalué de 70 à 100 milliards d’euros par an par la Commission d’enquête du Sénat. C’est donc un enjeu de société majeur.

Un concours sur la qualité de l’air extérieur pour sensibiliser la population


Valoriser les informations sur la qualité de l’air extérieur à travers un concours

Alors, en quoi consiste précisément ce concours ? Il a été lancé le 4 septembre dernier et prendra fin le 15 février 2019. Il vise à récompenser un projet, mené par une personne ou un groupe de personnes, qui aura réussi à mettre en valeur les informations disponibles sur la qualité de l’air. Le but est de mieux faire comprendre à la population les enjeux et de permettre de changer les comportements. Ce concours est ouvert à toutes les personnes majeures.

Ce concours est organisé en partenariat avec plusieurs instituts (Fédération ATMO France, le consortium PREV’AIR, CITEPA…) qui établissent ces données, qui constitueront la matière première pour les participants. Les candidats devront traiter une thématique, au choix, parmi lesquelles : les mécanismes contribuant à la pollution de l’air, les enjeux en matière de qualité de l’air ou l’impact de la pollution sur la santé, les écosystèmes, l’économie.

Les candidats pourront aussi imaginer de nouveaux outils pour mesurer la qualité de l’air extérieur (bases de données, sites…).

Élaborer des outils innovants

Que pourront proposer les candidats ? La palette des outils élaborés dans le cadre du concours est très large : des fiches d’informations interactives, des vidéos, des infographies, des cartographies interactives, des diagrammes, des maquettes ou encore des prototypes d’applications pour Smartphone. Il s’agit de proposer des outils innovants et ergonomiques qui puissent être utilisés par les collectivités territoriales par exemple.

Pour participer au concours, la date limite d’inscription est fixée au 14 octobre à minuit. Les participants devront rendre leur projet au plus tard le 31 décembre à minuit.

Du 3 janvier au 18 janvier, un comité d’experts évaluera les projets puis proposera au jury une liste de participants. Les 14 et 15 février, le jury réalisera des auditions au Ministère de la transition écologique et classera les participants qui ont remis leurs productions. La remise des récompenses aura lieu au Ministère à la fin du mois de février. Plusieurs projets seront distingués et le premier lauréat empochera 6 000 euros.

Retrouvez ici le règlement du concours.