Passées À venir

Un reportage dénonce la maltraitance des personnes âgées en Ehpad

Après un documentaire d’Envoyé Spécial diffusé le 20 septembre, c’est au tour de l’émission Zone Interdite de dénoncer la maltraitance dont sont victimes certaines personnes âgées dans des Ehpad privés. Un point sur cette enquête inquiétante.

Dans le cadre d’un reportage diffusé dimanche 7 octobre sur M6, les Ehpad (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) privés ont de nouveau été montrés du doigt pour des actes de maltraitance commis envers leurs résidents. Cette enquête révèle les mauvaises conditions d’hébergement et de prise en charge des personnes âgées au sein de ces établissements dotés de personnels en sous-effectifs. Un point sur les faits dénoncés par ce reportage.

Un reportage dénonce la maltraitance des personnes âgées en Ehpad


Des images particulièrement « choquantes » de mauvais traitement sur les personnes âgées

Le reportage diffusé dimanche soir sur la maltraitance des personnes âgées s’est intéressé à un établissement du groupe Les Opalines, où des images particulièrement « choquantes » ont été filmées : un personnel soignant débordé, une quantité de travail difficile à assumer et des résidents qui en subissent les conséquences (toilettes expéditives, couchers « en moins de sept minutes », non prise en compte des demandes des personnes âgées, ou encore menaces de sévices répétées).

Ces séquences ont été tournées en caméra cachée par une journaliste embauchée lors d’un entretien expéditif sur un poste d’aide-soignante, bien qu’elle ne dispose d’aucun diplôme ni de qualifications particulières en lien avec le métier.

Dans le reportage, on apprend également qu’une aide-soignante aurait été condamnée à 5 ans d’interdiction d’exercer et à une peine de prison avec sursis pour avoir « frappé une résidente » de l’établissement. Autre cas de mauvais traitement : celui d’un homme qui à la suite d’un AVC chutait régulièrement, et dont les blessures « mal soignées » ont entrainé la mort.

La prise en charge des personnes âgées, un véritable problème en France

Le reportage dénonce également le business qui est organisé autour de la prise en charge des personnes âgées. Les grands groupes qui gèrent ces maisons de retraite privées font des « bénéfices records » aux dépens de personnes qui payent parfois 2 000 à 3 000 € par mois pour une place au sein de ce type d’établissement.

Cette recherche d’économie « touche toutes les dépenses liées à l’hébergement des résidents » y compris les repas « de piètre qualité » qui leur sont servis et qui coutent environ 1 € à la structure.

Dans un pays qui connait une population vieillissante, où près de 1 million de personnes ont 90 ans et plus, le reportage insiste sur la nécessité de trouver des solutions pour améliorer considérablement les soins apportés aux personnes âgées.