Passées À venir

Une adresse mail pour signaler les supermarchés qui refusent les parents isolés avec enfants

En cette période de crise sanitaire, se voir interdire l’accès aux supermarchés lorsque l’on vient avec ses enfants est de plus en plus courant. Pourtant, cela est illégal. C’est pourquoi Marlène Schiappa a annoncé la création d’une adresse mail permettant aux parents isolés de signaler ces enseignes. Décryptage.
Sommaire

En cette période de confinement, certains supermarchés font des excès de zèle en refusant l’accès aux parents venant faire leurs courses avec leurs enfants. Cette pratique est pourtant interdite. Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de la Lutte contre les discriminations, a ouvert une adresse mail pour que les victimes dénoncent les enseignes.

Une adresse mail pour signaler les supermarchés qui refusent les parents isolés avec enfants


Les parents de plus en plus remontés

Les réseaux sociaux servent de défouloir. De plus en plus de parents s’insurgent contre les pratiques de certains supermarchés. En effet, quelques enseignes refusent tout bonnement l’entrée aux parents accompagnés de leurs enfants.

Force est de constater que des parents isolés se retrouvant seuls avec leurs enfants en bas âge, ne peuvent pas les faire garder ni les laisser seuls le temps de faire leurs courses. Il en va de même pour les parents d’enfants handicapés ou malades. Cependant, les responsables de supermarchés se cachent derrière le fait que les enfants puissent être des vecteurs de contagion pour se permettre de ne pas les accepter dans leurs magasins.

Certaines enseignes proposent un compromis aux parents : laisser les enfants à l’entrée ou à la caisse sous la surveillance d’un inconnu. Nombreux sont ceux qui déversent leur incompréhension sur les réseaux sociaux en interpellant le gouvernement pour leur venir en aide.

Refuser les enfants n’est pas un geste barrière

Marlène Schiappa rappelle que cette pratique est illégale. En effet, refuser l’entrée à un magasin à une personne seule avec ses enfants relève d’une discrimination et ne fait en aucun cas partie des gestes barrières. De ce fait, afin de rappeler à l’ordre les supermarchés hors la loi, la secrétaire d’État chargée de la Lutte contre les discriminations a mis à disposition une adresse mail dédiée depuis le 10 avril dernier.

Elle invite les parents ayant été refusés à l’entrée d’un supermarché à envoyer un email à dgcs-coursesparentsisoles@social.gouv.fr afin d’expliquer leur mésaventure en citant l’enseigne en question. Derrière, une discussion sera engagée entre les services de l’État et les dirigeants des magasins concernés pour leur rappeler leurs obligations légales.

D’autres cas sont également concernés

Certains parents ont aussi remonté la problématique, notamment les conjoints du personnel hospitalier ou des employés de supermarchés, etc. Ceux-ci se retrouvent seuls avec les enfants et n’ont pas d’autres choix que de se déplacer avec eux pour se procurer les produits de première nécessité.

Pour autant, si les enfants ne peuvent pas être refoulés d’un supermarché, il est évidemment préférable d’éviter de faire les courses avec eux, dans la mesure du possible.