Passées À venir

Une assurance spéciale Covid-19 est-elle obligatoire pour voyager à l'étranger ?

Certains pays exigent que les voyageurs disposent d’une assurance prenant en charge le Covid-19. Comment préparer au mieux son séjour à l’étranger ?
Sommaire

Si de nombreux Français profitent actuellement de leurs congés d’été, le coronavirus est toujours bien présent. Comment faire face au risque de tomber malade à l’étranger ? Une assurance spéciale Covid-19 est-elle obligatoire ? Faisons le point.

Une assurance spéciale Covid-19 est-elle obligatoire pour voyager à l’étranger ?


La prise en charge des soins de santé sans assurance spécifique

Il est possible de voyager dans la plupart des pays sans assurance spécifique, avec une mutuelle, dont disposent 95 % des Français, et l’assurance maladie qui permet la prise en charge de certains frais au sein de l’Union européenne.

Toutefois, lors d’une prise en charge dans un pays européen, celle-ci se fait selon la législation en vigueur dans le pays d’accueil. Par conséquent, si la sécurité sociale applique le barème des frais français, les mutuelles ne fonctionnent généralement pas hors des frontières françaises. La différence à payer est donc à la charge du patient et les frais peuvent être rapidement très élevés, notamment en cas d’hospitalisation.

En dehors de l’Union européenne, la sécurité sociale ne prend presque aucuns frais en charge, pas plus que les mutuelles. Dans ce cas, le plus simple reste de compter sur les garanties offertes par les cartes bancaires. Pour les cartes bancaires classiques, le plafond n’est toutefois pas très élevé, jusqu’à 11 000 euros pour une Visa classique. Même si ce montant semble déjà conséquent, il est important de garder à l’esprit qu’une seule nuit dans un service de réanimation coûte environ 1 000 euros dans la plupart des pays.

Les cartes bancaires haut de gamme, comme la Mastercard Gold ou la Visa Premier, disposent de plafonds plus intéressants, allant jusqu’à 155 000 euros.

Les assurances voyage et le risque Covid

En cas de séjour hors Union européenne, la souscription d’une assurance voyage reste la solution la plus sécurisante. Avant la pandémie de Covid-19, la plupart des assurances voyage excluaient de leurs contrats les épidémies. Désormais, presque toutes prennent en charge le risque Covid et couvrent les frais médicaux, les frais d’hospitalisation et les frais de rapatriement liés au coronavirus.

Il est toutefois important de vérifier, avant de souscrire, que l’assurance voyage prend bien en charge ce risque et qu’elle n’exclut pas les voyageurs tombés malades en se rendant dans un pays « déconseillé » par le ministère des Affaires étrangères.

Enfin, certains pays exigent que les visiteurs disposent d’une assurance voyage mentionnant expressément la prise en charge des soins liés au coronavirus. C’est notamment le cas du Cambodge, de l’Égypte, des Émirats arabes unis, d’Israël, du Liban, de la Polynésie française, du Sri Lanka, de la Thaïlande, de la Tunisie et de l’Ukraine.

Cette liste étant susceptible d’évoluer, il est fortement recommandé de se rendre sur le site du ministère des Affaires étrangères avant de programmer un voyage.