Passées À venir

Vaccination : 35 Français vont donner leur avis sur la stratégie

Alors que seuls 36% des Français ont confiance dans la stratégie de vaccination du gouvernement, l’exécutif va créer un collectif citoyen qui émettra un avis sur la campagne de vaccination.
Sommaire

Réduire la défiance des Français vis-à-vis du vaccin. Voici l’un des objectifs du collectif citoyen dont Emmanuel Macron avait annoncé la création lors de son allocution du 24 novembre 2020. Le travail de ces Français sera supervisé par le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE). Mais concrètement, qui va composer ce panel et surtout que vont-ils faire ?

Vaccination : 35 Français vont donner leur avis sur la stratégie

Toutes les opinions seront représentées

Quelque 30 citoyens français et 5 suppléants vont être sélectionnés jusqu’à ce dimanche 10 janvier 2021 par l’IRS Quality, un institut de sondage. Les personnes tirées au sort le seront selon des critères d’âge, de niveau de diplôme, de genre ou encore de type de territoires. Ils devront également représenter toutes les opinions des Français sur le vaccin, des plus convaincus aux plus méfiants.

Autant dire que les débats qui commenceront à partir du 16 janvier 2021, soit 19 jours après le début de la campagne de vaccination, risquent d’être animés. Si certaines réunions se dérouleront au siège du CESE à Paris, la plupart auront lieu en visioconférence.

Et quelle sera leur mission ? Ils vont participer à « la conception de la stratégie vaccinale », avait annoncé Jean Castex le 3 décembre. Concrètement, ces Français pourront poser des questions, émettre des doutes sur la campagne de vaccination du grand public qui devrait commencer en mars 2021. Ils pourront également interpeler directement Olivier Véran, le ministre de la Santé ou Alain Fischer, le « Monsieur vaccin » sur leurs inquiétudes liées au vaccin.

Un collectif critiqué par l’opposition

Mais à l’heure où la stratégie vaccinale du gouvernement est vivement critiquée pour sa lenteur, la création d’un collectif citoyen a également provoqué un tollé chez l’opposition. La plupart des élus pointent du doigt le manque de légitimité de ce comité. « C’est du foutage de gueule », s’est ainsi emporté le député écologiste Yannick Jadot sur Radio Classique. De son côté, l’exécutif balaye les critiques en mettant en avant un principe de transparence.

Quoi qu’il en soit, ce collectif devra rendre un rapport d’ici l’été. De son côté, le Conseil Économique, Social et Environnemental va également créer une plateforme de consultation publique. Elle permettra de recueillir l’avis d’un plus grand nombre de Français autour de la stratégie de vaccination.