Bac : pas de mention pour les bacheliers redoublants

Baccalauréat : fin des mentions pour garantir l'équité entre rattrapage et redoublement. Comment conserver ses notes pour les redoublants pour l'année suivante ?

Observant que les sélections sont de plus en plus exigeantes pour intégrer les écoles post-bac, le Conseil d’État a décidé de garantir l’équité entre les futurs étudiants. Auparavant, les élèves de terminal qui avaient échoué au bac pouvaient conserver leurs notes supérieures à 10 et obtenir une mention l’année suivante. Depuis la rentrée de septembre 2017, les bacheliers redoublants conservant leur note ne peuvent plus obtenir de mention lors de l’obtention du baccalauréat. Dans cette démarche, vous trouverez les règles pour conserver les notes du bac et les possibilités pour repasser l’examen.

Bac : pas de mention pour les bacheliers redoublants

La fin des mentions pour garantir l'équité entre rattrapage et redoublement

Pour garantir l’équité entre les bacheliers issus du rattrapage et les redoublants, le Conseil d’État a supprimé la mention pour les redoublants. Pour rappel, les personnes qui obtiennent leur baccalauréat au rattrapage ont obligatoirement la mention « passable ». La même règle s’applique désormais aux redoublants s’ils conservent les notes d’une année à l’autre.

Les notes du bac pouvant être conservées l'année suivante

Lors de sa prochaine tentative, l’élève pourra conserver ses notes supérieures à 10. Cependant, les notes issues des rattrapages ne seront pas conservées. Tous les résultats des épreuves anticipées (passées en classe de première) se conservent lors du premier redoublement. En cas de deuxième échec, seules les notes supérieures à 10 obtenues en classe de première pourront être maintenues.

Si l’élève choisit de changer de spécialité entre deux classes de terminale, il ne pourra ni conserver la note de la spécialité ni celle de la matière associée.

Pour conserver ses notes du bac après un échec à l'examen, le redoublant doit en faire la demande lors de son inscription à l’examen, soit auprès de son établissement, soit auprès du rectorat. Attention, les notes ne peuvent être conservées que durant 5 ans (5 sessions) et le choix de conservation des notes est définitif. 

Les modalités de réinscription au bac

Après le premier échec au bac (général, technologique ou professionnel), les élèves ont la possibilité de préparer une nouvelle fois l’examen dans le même établissement (seulement l’année qui suit l’échec au bac). Il suffit de contacter l’ancien établissement, celui-ci sera obligé de réserver une place à l’étudiant-redoublant.

Il existe également la possibilité de repasser l’examen en candidat libre en s’inscrivant directement auprès du rectorat de son académie.

Attention aux dates d’inscriptions qui se clôturent rapidement après le début de l’année scolaire.

 




Les démarches connexes
Les dates des prochaines élections politiques
Les dates des prochaines élections politiques
Election en Métropole, en Outre-Mer et depuis l'étranger : quelles sont les dates des futures élections législatives, européennes, municipales, départementales, régionales, consulaires et présidentielles ?